Ces transhumanistes qui prétendent que l’immortalité est à portée de l’homme me font rire. Admettons que la science moderne ait réglé le problème du vieillissement cellulaire et que l’homme puisse effectivement régénérer ses cellules perpétuellement, ou remplacer ses organes, ou les augmenter, y compris le cerveau, l’homme deviendrait-il pour autant immortel, impérissable ? Non, car si un tel homme tombait accidentellement dans un haut…