Les choses sont claires : ils veulent tester un produit sur toute une population, un médoc qui n’a pas fait ses preuves, alors qu’ils ont interdit l’hydroxychloroquine largement utilisée en France depuis des décennies ! En marche sur la tête…




Publiée le 3 mars 2021

Ne serions-nous pas des cobayes ? l’ANSM donne son feu vert pour le Bamlanivimab dans le COVID


Pr. Philippe Brouqui, IHU Méditerranée Infection


IHU Méditerranée-Infection