christian_estrosi__nice_le_16_juillet_2016
Le président de la région PACA Christian Estrosi à Nice, le 16 juillet 2016 – Valéry HACHE, AFP.

Il est très curieux de voir monsieur Estrosi se faire siffler à chaque occasion aussi bien dans des meetings politiques qu’à des concerts simples et neutres comme c’était le cas avec son ami Patrick Sébastien à Nice en juin 2015. C’est notre Botul national à la différence près que c’est celui qui se fait siffler, non celui qui se fait entarter… Heureusement qu’il est élu et qu’il est censé être aimé par le peuple !!!


PRÉSIDENTIELLE –  Le président de la région Paca n’a pas eu le soutien d’une partie du palais Nikaïa…   

C’est la deuxième fois que Christian Estrosi doit faire face à l’hostilité de certains supporters de François Fillon. Après Toulon fin mars, c’est à Nice que le président de la région Paca a été sifflé ce lundi soir par des militants venus assister à un meeting du candidat Les Républicains à la présidentielle.

Des sifflets d’abord entendus lorsque Marine Brenier, députée de la 5e circonscription des Alpes-Maritimes, a prononcé le nom de Christian Estrosi. Et ensuite lorsque le premier adjoint au maire de Nice est monté sur la scène du palais Nikaïa, la plus grande salle de la ville.

« Unifions nos différences »

Christian Estrosi a pourtant prononcé un discours d’unité : « Mon cher François, rassemblons nos forces, unifions nos différences. Et la victoire sera ici à Nice comme ailleurs, une fois encore au rendez-vous », a-t-il dit au micro devant 3.000 militants.

Des paroles parfois recouvertes par les sifflets, eux-mêmes recouverts par […]

Mathilde Frenois – 20 minutes