Encore une fois des propos d’une extrême violence tenus sans précautions oratoires par le sayan Éric Zemmour. Bien entendu, aucun média ne s’avisera à le condamner et certainement pas ses employeurs du Figaro, Cnews… ou ses amis Christine Kelly, Éric Naulleau… car tant qu’il crache quotidiennement sa haine de l’islam et des musulmans, ça va, ça passe !

Pendant ce temps Hervé Ryssen est en prison !


Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « provocation à la haine raciale » et « injures publiques à caractère raciste » au lendemain des propos d’Eric Zemmour qui a qualifié les migrants mineurs de « voleurs », «assassins» et « violeurs ».

Une nouvelle enquête contre l’écrivain et journaliste Eric Zemmour, une semaine après une condamnation à Paris pour les mêmes motifs de « provocation à la haine raciale » et « injures publiques à caractère raciste », a été confiée ce 1er octobre à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne.


Dans un débat animé par la journaliste Christine Kelly et dédié à la question des mineurs isolés peu après l’attaque terroriste ayant eu lieu devant les ex-locaux de Charlie Hebdo le 25 septembre, Eric Zemmour avait déclaré dans la soirée du 30 septembre : « Ils n’ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont, il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu’ils viennent. »

Les associations SOS Racisme, la Licra et la Maison des Potes ont annoncé leur intention de porter plainte. La Maison des Potes dénonce dans un communiqué des propos qui « ciblent une communauté de migrants », qui doit « être protégée » comme « toute autre communauté ».


Profile photo, opens profile page on Twitter in a new tabSOS Racisme

@SOS_Racisme

🔴 #Zemmour : @SOS_Racisme porte plainte contre le polémiste qui a déclaré hier soir sur @CNEWS que « les jeunes issus de l’immigration (…) sont tous des voleurs, ils sont tous des assassins, ils sont tous des violeurs.” Nous avons saisi le @csaudiovisuel #BoycottCNews

Image


Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a commenté par les termes « nauséabond et insupportable », on relève également un tweet de la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa, qualifiant les propos d’Eric Zemmour de « mensonge », « stupide et incohérent ».


Profile photo, opens profile page on Twitter in a new tabGérald DARMANIN

@GDarmanin
Nauséabond et insupportable.
Dire que TOUS les enfants migrants sont des assassins n’est ni un fait ni une opinion, c’est un mensonge. Dire qu’AUCUN ne devrait être accueilli en France quand on prétend défendre les minorités religieuses persécutées dans le monde, c’est stupide et incohérent. #Zemmour
La ministre déléguée chargée de la Diversité et de l’égalité des chances Elisabeth Moreno a quant à elle dénoncé « encore une sortie abjecte et raciste d’Eric Zemmour sur le plateau de Cnews ». Le ministre a ajouté avoir « échangé ce [jeudi] matin avec le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel » et avoir demandé de saisir le procureur au Délégué interministériel à la lutte contre le racisme l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah), Frédéric Potier.

Profile photo, opens profile page on Twitter in a new tabÉlisabeth Moreno

@1ElisaMoreno
Encore une sortie abjecte et raciste d’Éric #Zemmour sur le plateau de @CNEWS. J’ai échangé ce matin avec le président du @csaudiovisuel et j’ai demandé à la @DILCRAH de saisir le Procureur de la République.

Celui-ci s’est dit auprès de l’AFP « stupéfait par les déclarations de M. Zemmour qui réitère des propos racistes et qui tendent à la généralisation ». « Les responsabilités sont aussi partagées par la chaîne, ce n’est pas la première fois que Zemmour dérape, on ne le lâchera pas », a-t-il ajouté.

CNews mise en cause


Photo d’illustration : Eric Zemmour lors du débat « Dialogues sur l’ Europe » le 25 avril 2019, à Paris. Lionel BONAVENTURE / AFP

RT France

1er octobre 2020