Le gars est tellement terrorisé par le risque de perdre le pouvoir en 2022, qu’il se sent obligé de tenir le discours du Front National et de l’extrême droite. Pourtant la situation est très simple, la dame avait le droit, en tant qu’accompagnatrice scolaire, d’être voilée. Mieux encore, selon la Fédération de parents d’élèves, les femmes voilées sont très présentes dans ces sorties scolaires et sans elles, beaucoup de ces sorties ne pourraient être réalisées.

Alors que le responsable du Front National Julien Odoul, coqueluche du lobby LGBT, s’est clairement rendu coupable d’un acte islamophobe grave, alors que nous vivons une période extrêmement tendue, le ministre de l’éducation nationale n’a rien trouvé de mieux à faire que de valider cet acte haineux et totalement illégal ! Pendant ce temps, une directrice s’est suicidée car elle n’en pouvait plus professionnellement ! Pendant ce temps, les cas de pédophilie se multiplient dans les écoles et personne n’en parle, certainement pas le ministre de tutelle. Pendant ce temps, le niveau scolaire est en chute libre en France, il suffit de suivre les classements internationaux pour s’en convaincre.

Concernant ce qui est souhaitable et pas souhaitable en France, il va de soi que le choix de Monsieur Blanquer et ses alliés politiques est déjà fait. Ces gens préfèrent dévergonder la jeunesse, ils préfèrent de très loin imposer la nudité comme norme vestimentaire et commencer l’éducation sexuelle des enfants dès la maternelle, comme on a pu le constater ; du coup, on comprend mieux leur aversion pour le voile. Nous avons tous vu le scandale Jeffrey Epstein dont on sait qu’il a multiplié la « consommation » de gamines françaises de 12 ans ; et pourtant, les médias n’en font pas des tonnes !