Voici encore une fois la preuve de la complicité du trône d’Angleterre dans ce réseau pédocriminel international.


Depuis l’arrestation de Ghislaine Maxwell aux États-Unis, les vieux dossiers ne cessent de ressortir.

L’un d’eux pourrait particulièrement mettre à mal la famille royale.

The Daily Telegraph vient de retrouver un cliché que le prince Andrew aurait sans doute préféré voir enfoui pour toujours. Après la photo compromettante sur laquelle on aperçoit le prince Andrew, Virginia Roberts Giuffre (qui l’accuse d’agression sexuelle) et Ghislaine Maxwell réunis lors d’une soirée, cette deuxième photo scandaleuse pourrait enfoncer encore plus le fils de la reine Elizabeth II.

Alors que le FBI fait pression sur l’homme de 60 ans pour qu’il accepte de témoigner dans l’affaire Epstein, une nouvelle photo compromettante vient de refaire surface. On y voit Ghislaine Maxwell et Kevin Spacey prendre la pose de façon extrêmement décontractée sur le trône d’Angleterre. Rappelons que l’acteur de House of Cards est visé par plusieurs plaintes pour agression sexuelle. Le cliché qui remonte à 2002 serait le résultat d’une invitation faite ce jour-là par le prince Andrew à visiter le palais. On apprend également que Bill Clinton était lui aussi présent ce jour-là.

Ce n’est pas la première fois qu’une photographie du même genre fait scandale. Le Sun et le Daily Beast avait déjà révélé la technique utilisée par le prince Andrew pour draguer les femmes qu’il convoitait : leur offrir le privilège de s’asseoir sur le trône. Ce fut notamment le cas avec le mannequin américain Caprice Bourret. Une attitude très peu protocolaire qui aurait rendu la reine furieuse, car seuls Elizabeth II et le prince Philip seraient autorisés à s’y installer. Buckingham Palace a pour l’instant refusé de commenter la photo.


https://twitter.com/Telegraph/status/1279486334730731520?s=20

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Photo d’illustration : le Prince Andrew, Duc de York, assistant à un service national d’action de grâces pour le Jubilé de diamant des Reines à la Cathédrale St Paul de Londres le 5 juin 2012. | © Andrew Cowie / AFP.

 

6 juillet 2020