article-le-monde-reportage-bidonné


En réalité, l’émission ne devrait pas s’appeler « La preuve par l’image » mais plutôt « La manipulation par l’image » comme l’a très bien compris le président de la XVIIe chambre du TGI de Paris. Après la conférence de presse de Madame Martine Aubry en 1995 visant à dénoncer ce reportage bidonné, le journaliste responsable de cette escroquerie, Monsieur Aziz Zemouri, officiant actuellement au Point, a eu l’outrecuidance et la mauvaise idée de l’attaquer en justice pour « diffamation ». Non seulement il a perdu puisque Madame Aubry a été relaxée, mais pire encore, le président a déclaré que les images de son reportage étaient bidonnées pour faire croire qu’elles avaient été prises en caméras cachées. Avec un incroyable toupet, lui qui était censé prouver que des armes de guerre circulaient dans les quartiers populaires et les banlieues, avait utilisé des armes factices en plastique ! Tout était foncièrement faux et inventé de toutes pièces ; pourtant, il continuera de travailler en tant que journaliste pendant 20 ans comme si de rien n’était, piétinant allègrement et de ses deux pieds joints, toute la déontologie journalistique !

C’est ce monsieur qui vient nous expliquer aujourd’hui que le site Lelibrepenseurs.org est un site de « fake news » ! Il fallait l’oser celle-là, non !