Ça ne date pas du siècle dernier, c’était avant-hier et ça concernait un ministre du gouvernement de F. Hollande, Jérôme Cahuzac, qui avait ouvert un compte bancaire en Suisse afin de faire de l’évasion fiscale. C’est lui-même qui a avoué au tribunal qu’il recevait de l’argent de Pfizer afin d’aider et promouvoir les activités politiques de Michel Rocard ! Pfizer savait pertinemment qu’en donnant de l’argent à Jérôme Cahuzac sur un compte bancaire en Suisse, ce dernier n’allait pas le déclarer  au Trésor public français. Nous sommes donc face à un laboratoire voyou qui a réussi à corrompre un ministre, ça dure depuis des décennies et tout le monde trouve ça normal et offre son épaule aux injections hasardeuses anti covid ! Non seulement c’est suicidaire mais c’est extrêmement stupide.





Corruption

Le , Jérôme Cahuzac affirme, lors de l’ouverture de son procès, que le compte illégal qu’il avait ouvert en Suisse avait été alimenté (il parle de deux versements effectués en 1993) par des fonds venus des laboratoires Pfizer. Selon lui, cet argent a servi au financement d’activités politiques au profit de Michel Rocard.