Cette crise sanitaire a eu pour point positif de démontrer à quel point les syndicats et les partis de gauche –  comme le parti communiste par exemple – sont des escroqueries intégrales. Non seulement ils ne sont même pas sur le terrain en train de manifester contre la destruction de la France, mais pire encore, ils sont contre une simple mise en examen pour demander des comptes à une ex ministre de la santé qui a passé son temps à mentir et dont le résultat de gestion de la crise est lamentable.

Mais là où on comprend que c’est un pervers narcissique, c’est lorsqu’il demande au gouvernement d’écouter les manifestations en cours alors qu’il n’y participe même pas en tant que parti communiste ! Bien entendu, ils ont trouvé l’excuse stupide, qui avait déjà été utilisée pour les Gilets jaunes, il leur a suffit de politiser les manifestations en les accusant d’appartenir à l’extrême droite !