ilan-goldfajn


Encore une histoire qui finira très mal et dont le peuple brésilien souffrira. Issu des plus belles universités US dans lesquelles on apprend comment escroquer les peuples, consultant au FMI pendant 3 ans, il est fort peu probable qu’il puisse sauver le Brésil de la crise…


Le nouveau ministre brésilien des finances l’a annoncé mardi. Ilan Goldfajn remplace Alexandre Tombini à la présidence de la Banque centrale brésilienne, Après plusieurs années de carrière dans le secteur privé, l’économiste fait son retour à la banque centrale brésilienne où il avait exercé un poste de directeur de la politique économique.

Ilan Goldfajn a été nommé mardi président de la Banque centrale du Brésil, un des derniers postes qui restaient à attribuer au sein du nouveau gouvernement par intérim de Michel Temer.

Le quinquagénaire affiche un parcours riche en responsabilités, passant d’un haut poste à l’autre et du secteur privé au secteur public. D’origine israélienne, Ilan Goldfajn a grandit à Rio. Jusqu’à présent économiste en chef de la banque privée Itau Unibanco, aujourd’hui nommé président de la banque centrale brésilienne, il devra coordonner la politique monétaire du pays.

De l’expérience dans les secteurs public et privé

Diplômé d’un master d’économie à l’université pontificale catholique de Rio de Janeiro, l’une des meilleures de la ville, il poursuit ses études au sein du prestigieux Massachussetts Institute of Technology (MIT), d’où il sort docteur en économie en 1995. L’année suivante, il est nommé consultant au Fond Monétaire International où il exerce ses fonctions pendant trois ans.

Par la suite, directeur de la politique économique de la Banque centrale du Brésil, il démissionne en 2003 suite aux polémiques déclenchées par une politique monétaire jugée trop rigoureuse. Ilan Goldfajn a également été consultant pour d’autres organisations internationales comme la Banque mondiale et l’Organisation des Nations Unies.

C’est à partir de 2003 que le fonctionnaire poursuit sa carrière du côté privé. Il devient responsable de la gestion des risques et de la recherche macroéconomique pour le fond d’investissement Gavea. De 2006 à 2009, il est cofondateur de Cyan Consulting et associé fondateur de Cyan Investment. Il est ensuite économiste en chef pour la plus grande banque privée du Brésil, issue de la fusion, en 2008 des établissements Banco Itau et Unibanco.

[…]