Ce qui est incompréhensible c’est la volonté de l’Institut Pasteur de mettre fin au projet de recherche après cette cyber attaque ! Quel est le rapport ? C’est d’autant plus pathétique et lamentable que l’on constate que cet institut, à la réputation internationale, n’est même pas capable de sécuriser ses données informatiques !


Des pirates ont ciblé les machines de chercheurs liés à Pasteur pour tenter de récupérer des informations sur le vaccin contre le Covid.

Depuis, l’institut a annoncé abandonner son principal projet de vaccin.

La France ne fait donc pas exception à la règle. Tout comme les États-Unis, l’israël ou l’Allemagne, plusieurs laboratoires de recherche – le CNRS et l’Inserm – ainsi que des universités comme Paris-Descartes, ont été l’objet de cyberattaques. Certains ordinateurs ont parfois été infectés par un logiciel malveillant, selon les informations recueillies par L’Express. Leur point commun ? Tous collaborent avec l’Institut Pasteur, qui vient d’abandonner son principal projet de vaccin contre le Covid mais poursuit ses recherches sur deux autres candidats vaccins. Hasard ou actions coordonnées pour s’emparer de ces précieux travaux ? « Il y a eu des tentatives et des intrusions, mais pas d’exfiltration de données à ce stade », indique un proche du dossier.  […]


Photo d’illustration : Des hackers ont tenté d’entrer dans les systèmes informatiques de l’Institut Pasteur en passant par des universités et d’autres laboratoires. Institut Pasteur / William BEAUCARDET

Emmanuel Paquette et Claire Hache,

L’Express

27 et 28 janvier 2021