Dégénérescence

Fusillade à Grasse : les fascinations macabres du suspect

vendredi 17 mars 2017

L’attirance du jeune homme auteur de la fusillade du lycée de Grasse pour le satanisme est patente. Il utilise la même iconographie de tous les musiciens ou amateurs de hard métal. La présence également du baphomet d’Éliphas Lévi en dit long puisqu’il est un des maîtres occultistes les plus importants...