Menu de navigation des pages

La France rompt unilatéralement le contrat de livraison de deux bâtiments de guerre à la Russie

Posté le samedi 18 avril 2015 | Commentaires fermés

navire_mistralAllant à l’encontre des ses propres intérêts, au moment même où l’économie nationale connaît de grandes difficultés, la France renonce, pour des raisons diplomatiques — toujours cette sacrée Ukraine –, à honorer un contrat de livraison de bâtiments de guerre à la Russie, perdant ainsi une manne considérable qu’elle se doit à présent de rembourser, avec en prime des pénalités pour rupture unilatérale de contrat. Une telle attitude — car on ne peut parler de décision qui, elle, vient d’ailleurs — confirme l’état de vassalité de notre pays à l’empire atlantosioniste. Peut-on parler encore d’une France libre ?

I WANT MY MONEY BACK – Alors que la livraison des navires de guerre Mistral a été suspendue par Paris, le président russe souhaite être remboursé.

La saga des Mistral n’est pas encore terminée. Jeudi, Vladimir Poutine a demandé à la France de rembourser la Russie, alors que Paris a suspendu la livraison des navires de guerre jusqu’à « nouvel ordre ». « Je pars du principe que les autorités françaises, les Français étant des gens corrects, nous rendront l’argent. Nous n’avons pas l’intention d’exiger des pénalités excessives, mais il faut que les pertes que nous avons subies soient remboursées », a estimé le président russe lors de sa séance annuelle de questions réponses avec les Russes à la télévision.

Lire la suite

400 migrants disparus dans un naufrage : merci au couple de criminels Botul/Sarkö

Posté le vendredi 17 avril 2015 | Commentaires fermés

sarko-botulVouée à être un lac de paix unissant deux continents, la Méditerranée est devenue au fil des années le cimetière des migrants africains attirés par l' »Eldorado » européen, ou plus exactement fuyant l’enfer de leurs pays respectifs. La plupart viennent de Libye. L’Europe porte une lourde responsabilité sur cette horrible tragédie humaine. Au lieu de fixer ces populations dans leurs pays d’origine en y développant une coopération mutuellement bénéfique, les Occidentaux — à leur tête BHL et Sarko — ont délibérément détruit ce pays riche, connu pour sa stabilité interne — ce qui est bon pour israhell, dixit Botul –, y laissant des décombres fumants et un gigantesque stock d’armes à ciel ouvert, à partir duquel s’approvisionnent nombre d’organisations terroristes au Sahel. Ce qui explique aussi que des passeurs tirent sur les gardes-côtes à coups de Kalashnikov pour récupérer leurs embarcations ayant déjà servi.

naufrageC’est un drame de l’ampleur de la tragédie de Lampedusa d’octobre 2013 qui se serait produit ce week-end au large de Reggio Calabria, à la pointe sud de la botte italienne. Quelque 400 migrants auraient disparu dans le naufrage d’une embarcation de fortune, dimanche 12 avril, aux dires des 150 survivants, débarqués mardi matin en Italie et interrogés par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l’ONG Save the Children. « Selon les témoignages recueillis ces dernières heures parmi les 150 survivants débarqués à Reggio Calabria, il y aurait environ 400 victimes dans ce naufrage qui est intervenu vingt-quatre heures après le départ des côtes libyennes », a annoncé Save the Children dans un communiqué. Sur l’échelle de l’horreur, cet accident se situerait donc au-dessus des 366 noyés de Lampedusa, qui était à ce jour la plus grande tragédie de la Méditerranée en ce début de XXIe siècle. Depuis ce week-end, et l’amélioration des conditions météorologiques, les passages entre la Libye ou la Tunisie et les côtes italiennes se multiplient. Le week-end a été très chargé, puisque les gardes-côtes italiens auraient porté secours à 42 bateaux chargés de plus de 6500 migrants dimanche et lundi. Lundi, ils annonçaient avoir sauvé 144 personnes et récupéré neuf corps après le naufrage de l’une des embarcations. Les informations sont encore insuffisantes pour comprendre si ces neuf corps sont une partie des 400 noyés ou sont issus d’un autre accident. « Nous sommes encore en train d’enquêter pour comprendre la dynamique du naufrage » qui a touché l’embarcation chargée de plus de 500 Africains, dont beaucoup de garçons mineurs, a expliqué à l’AFP Flavio Di Giacomo, le porte-parole de l’OIM. Les premiers éléments laissent penser que le bateau a chaviré sous l’effet du mouvement des passagers lorsqu’ils ont aperçu les secours. Ils étaient confinés depuis plus de vingt heures dans cette embarcation de fortune, et les conditions dans lesquelles ils ont pris la mer ne sont pas encore connues. Lors d’autres passages, certains Africains relatent en effet avoir passé du temps en captivité, peu nourris, avant d’être jetés dans les canots.

Lire la suite

George Friedman, patron du renseignement américain, découvre ses cartes

Posté le vendredi 17 avril 2015 | Commentaires fermés

impérialisme américainAvec un aplomb et un cynisme rares, le patron du renseignement américain se livre dans cette interview, à un véritable exercice de géopolitique et de géostratégie, dévoilant sans scrupules les convoitises de son pays qu’il désigne, sans gêne aucune, comme étant un empire. Nous apprenons ce que nous savions déjà, à savoir que la hantise des USA, c’est de voir se réaliser une alliance stratégique entre la Russie et l’Allemagne. Il ose même dire qu’à ses yeux l’Europe n’existe pas et que seule l’Allemagne compte. Il explique d’ailleurs calmement que le souci des USA est de créer un « cordon sanitaire » s’étendant de la Mer noire à la Baltique et comprenant les pays russophobes auxquels sera assigné le rôle d’isoler ces deux grandes puissances que sont l’Allemagne et la Russie. Ceci nous permet de mieux saisir l’importance de la question de l’Ukraine. Ainsi, la messe est dite. Au passage, il avoue, enivré par son arrogance, tous les coups bas portés aux pays d’Orient, en les montant les uns contre les autres. Peut-on être plus clair ?

Lire la suite

Économie : les chiffres du chômage s’emballent, des centaines de suppressions de postes d’ici 2016 chez Intermarché

Posté le jeudi 16 avril 2015 | Commentaires fermés

intermarchéComme pour contredire les optimistes rêveurs et trompeurs qui font état d’une reprise de la croissance, ces chiffres donnent le tournis et annoncent des jours sombres pour notre économie. On a le discours mensonger d’un Rebsamen ou d’un Manolo Elblancos, puis on a la réalité des chiffres sur le terrain : à vous de choisir…

La filiale logistique d’Intermarché (groupement des Mousquetaires) va supprimer au moins 600 postes nets et fermer six bases d’ici 2018, a-t-on appris jeudi de sources syndicales.

La direction du groupement des Mousquetaires, qui réunit les supermarchés, a lancé en 2012 un plan de transformation de sa logistique. Selon les syndicats CGT et CFDT de la filiale logistique ITM LAI, le troisième volet de ce plan, présenté jeudi et vendredi lors d’un Comité central d’entreprise (CCE), va se solder par au moins 600 nouvelles suppressions nettes de postes. 20 Minutes avec AFP.

Lire la suite

Psychologie du peuple qui se dit élu, par Lotfi Hadjiat

Posté le jeudi 16 avril 2015 | Commentaires fermés

rabbins-pourimRécemment, dans le Grand Journal, sur la chaîne cryptée, au côté d’Agnès Soral, Luc Ferry a évoqué « le pire tabou », celui de « la question de l’antisémitisme », selon lui. Mais cette question n’est pas tabou, Luc, puisque l’antisémitisme on en parle matin, midi et soir dans tous les médias. Le pire tabou est bien plutôt la question du peuple qui se dit élu. Ce n’est pas pareil. Et cette question est tellement tabou que notre ex-ministre n’ose même pas la nommer ! Question d’autant plus délicate que d’aucuns parmi les Juifs ne se considèrent pas particulièrement élus. Cette question de la croyance en l’élection divine et en sa transmission par le sang de la mère juive doit d’autant plus être étudiée que ministres et ex-ministres hurlent à longueur de journée leur combat sans merci pour la laïcité. Mais leurs hurlements de vendus ne doivent pas nous empêcher d’examiner laïquement cette question, à l’instar de Spinoza, ce génie juif hollandais qui réfuta avec beaucoup de bon sens l’élection du peuple qui se dit élu. Dans mon livre Et le bon grain tua l’ivraie (Éditions Bellicum, 2012), j’ai modestement essayé d’élucider cette question ; j’en produis ici un extrait :

Malraux l’avait prophétisé entre deux prises de cocaïne : « le XXIe siècle sera spirituel ou ne sera pas ». Et effectivement, ce siècle est devenu profondément religieux, voici sa religion : la version officielle de la Shoah, la version officielle des attentats du 11 septembre et la version officielle de la légitimité de l’État d’Israël. Comme toute religion, celle-ci a ses hérétiques et ses inquisiteurs. Ces derniers sont tellement radicaux qu’ils tolèrent difficilement que soit soulevée la seule question de la politique israélienne, mais ils le tolèrent quand même pour confiner l’hérésie à cette seule question et masquer ainsi la question la plus tabou, celle du peuple qui se dit élu.

Lire la suite

Renseignement : la police politique arrive à grands pas !

Posté le jeudi 16 avril 2015 | Commentaires fermés

renseignementSous couvert  de « guerre menée contre le terrorisme », les politiques sont en train de concocter une loi qui, une fois votée fera date dans l’histoire de notre pays. La marche du 11 janvier, savamment organisée de façon à frapper les esprits et à jouer sur la fibre émotionnelle, aura contribué à permettre, sans coup férir, le passage de cette loi. Il y aura alors un avant et après la loi « Renseignement ». En l’absence d’un organe de contrôle efficace et indépendant, il faudra s’attendre à toutes sortes de dérives, avec l’éclosion d’une police politique semblable, sinon plus féroce, à celles des pays de l’Est, avant la chute du mur. « Je suis Charlie » apparaîtra alors comme un slogan maléfique, porteur des plus grandes menaces sur les libertés individuelles et collectives. On nous demandera de travailler et de la fermer. C’est le rôle assigné au Français lambda par les élites de ce pays, asservies au complexe militaro-industriel et à la domination atlantosioniste.

Certains députés, plutôt à droite de l’échiquier politique, estiment que le projet de loi Renseignement, débattu à partir de ce lundi à l’Assemblée nationale, ne va pas assez loin. D’autres, à gauche, pensent qu’il atteint gravement aux libertés. Et, au milieu, il y a ceux – peu nombreux – qui ont utilisé ces nouveaux outils au cours de leur vie professionnelle et qui parlent en connaissance de cause. C’est le cas d’Alain Marsaud, député UMP, mais surtout ancien magistrat, ex-chef du service central de lutte antiterroriste au Parquet de Paris dans les années 80. Il n’y a aucun doute que la loi passera, Nicolas Sarkozy ayant déjà assuré que le groupe UMP à l’Assemblée nationale la voterait.  Mais pour Alain Marsaud, ce ne sera pas avec «enthousiasme»…

Lire la suite

Solidarité humaine et lutte contre le gaspillage alimentaire

Posté le jeudi 16 avril 2015 | Commentaires fermés

gaspillage2Une idée généreuse et intelligente qui nous vient d’Outre-Rhin comme la plupart des bonnes idées. Une association française a introduit ce concept chez nous ; il faut espérer que l’idée fasse des émules et qu’elle se répande partout au grand bonheur des nécessiteux et de ceux qui aiment donner et partager. Ce qui est vraiment fou, c’est que les gens, après avoir jeté leurs restes de nourriture à la poubelle, vont donner de l’argent aux Restos du cœur, au lieu de donner tout simplement cette nourriture vouée à la poubelle pour des raisons que l’on ne peut comprendre ni admettre ! Ce monde est vraiment malade, frappé par une bêtise profonde.

CONSO D’AILLEURS – Le «foodsharing», ou partage de nourriture, est très développé en Allemagne pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Lancé en décembre 2012, le site foodsharing.de est dédié aux dons alimentaires et revendique plus de 85.000 membres. Chaque année, les Allemands jettent en moyenne 81,6 kilos de nourriture par personne. Dont 53 kilos seraient encore consommables, selon une récente étude de l’Union européenne. Cela représente 235 euros par tête – ou 20 milliards à l’échelle du pays – qui finissent à la poubelle. Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, le site foodsharing.de propose aux particuliers, commerçants et distributeurs d’offrir leurs excédents de nourriture à d’autres consommateurs gratuitement.

Lire la suite
12345102030