Menu de navigation des pages

Les grands axes du mondialisme par J. Livernette

Posté le Mardi 27 janvier 2015 | Commentaires fermés

Lire la suite

Thierry Meyssan sur les attaques israhelliennes en Syrie

Posté le Lundi 26 janvier 2015 | Commentaires fermés

Lire la suite

Etat islamique : la propagande des médias occidentaux en régime de croisière

Posté le Vendredi 23 janvier 2015 | Commentaires fermés

kobanéL’état islamique dont la naissance relève du miracle étatsunien de la génération spontanée, avec du jour au lendemain des moyens colossaux, continue de bénéficier de la propagande occidentale qui alimente les phantasmes les plus farfelus. Toute cette agitation vise à créer le chaos au Moyen-Orient et à entraîner les peuples musulmans dans des guerres fratricides particulièrement sanglantes desquelles il leur sera difficile de se relever, à la grande satisfaction des sionistes. BHL n ‘avait-il pas déclaré que ce qui se passait en Libye était bon pour Israël ? Les médias occidentaux ne prennent même plus de gants pour tromper leurs lecteurs ; c’est ainsi que sur cette photo — un montage grossier — on distingue des silhouettes de jihadistes — censés être photographiés de loin —  dont la taille est tout à fait disproportionnée par rapport à la ville (Kobané) qu’ils surplombent. Encore une autre affaire semblable à celle de la vidéo des otages japonais dont les visages étaient éclairés par « deux soleils ».  Jugez-en par vous-mêmes.

L’organisation Etat islamique (EI) attire en Syrie de plus en plus de ressortissants des pays d’Asie Centrale, s’alarme l’International Crisis Group (ICG) dans un rapport publié mardi, qui appelle les gouvernements concernés à développer des réponses à la fois sécuritaires et sociales pour contrer ce phénomène. «Entre 2.000 et 4.000 citoyens d’Asie Centrale ont rejoint ces trois dernières années les territoires contrôlés par l’EI», dans un contexte de corruption et de mauvaise gouvernance généralisées dans les cinq pays d’Asie centrale — Kazakhstan, Kirghizistan, Turkménistan, Tadjikistan et Ouzbékistan –, précise le rapport. «Il est aujourd’hui plus facile pour l’EI de recruter en Asie Centrale qu’en Afghanistan ou au Pakistan», s’inquiète ainsi Deirdre Tynan, responsable de la région pour l’ICG, tandis que le rapport estime que seule la distance entre la Syrie et l’Asie Centrale explique qu’aucune attaque majeure n’y ait encore eu lieu. «Mais les désirs de changements politiques et sociaux sont profondément enracinés dans la région. De ce fait, il n’y a pas de profil-type du partisan de l’EI», reprend Deirdre Tynan. Signe que le recrutement par l’organisation État islamique s’est intensifié, les profils de ceux partant en Syrie sont variés: une coiffeuse de 17 ans, des hommes d’affaires ou encore des mères célibataires emmenant leurs enfants, font partie de ceux cités par l’ICG. «Tous pensent que le califat islamique pourrait être une alternative sérieuse à la vie post-soviétique», note le rapport. Car «dans ces cinq pays, la religion remplit un vide créé par le manque de gouvernance et l’insécurité sociale». Face au phénomène, aucune des ex-républiques soviétiques d’Asie Centrale n’a su apporter jusqu’à présent de réponse adaptée. Si le Tadjikistan et le Kazakhstan ont introduit en 2014 des lois criminalisant le fait de combattre à l’étranger, rien n’est fait pour détecter les combattants prêts à partir, ni pour aider à la réinsertion de ceux qui souhaitent revenir de Syrie ou d’Irak. «Les services de sécurité d’Asie Centrale utilisent ces menaces à des fins politiques et pour restreindre les libertés individuelles», regrette l’ICG. L’Ouzbékistan, terre d’origine du Mouvement islamique d’Ouzbékistan (MIO) lié à Al-Qaïda, serait particulièrement exposé à la menace terroriste d’après l’ICG, qui estime que le nombre d’Ouzbeks ethniques ayant rejoint la Syrie pourrait excéder les 2.500. En novembre et en décembre dernier, plus de 60 islamistes présumés s’apprêtant à partir en Syrie avaient été arrêtés au Tadjikistan, la plupart faisant partie du Jamaat Ansarullah, une branche du MIO tadjik. Les pays d’Asie Centrale, pays laïques à majorité musulmane, sont pour la plupart dirigés par des autocrates en poste depuis la chute de l’Union soviétique. Seul le Kirghizistan a connu une transition démocratique en décembre 2011, après avoir vécu deux coups d’État en 2005 et 2010.

Lire la suite

Contrôle Mental : « Je suis Charlie » ?, par Laurent Glauzy

Posté le Dimanche 11 janvier 2015 | Commentaires fermés

Controle mental

UNE EXCLUSIVITE LLP

De nombreux articles rendent compte de contradictions sur le déroulement des attentats des 7 et 8 janvier 2015. Une des analyses les plus pertinentes est celle d’Aldo Giannuli, expert des services secrets italiens, qui dans l’article Giannuli e la tesi del complotto: Perché i conti non tornano (Giannuli et la thèse du complot : pourquoi les comptes ne sont pas bons.) parle de « complot »[1].

L’utilisation de ce terme signifierait donc que des ententes auraient été effectuées dans les sphères du pouvoir pour permettre l’application d’un plan. Et, il est bien évident que ce ne serait pas la première fois dans l’histoire où pareil schéma se produirait. Ainsi, le cas de Pearl Harbour était étudié dans les années 1980 à Science Po Toulouse pour démontrer l’intervention avérée du pouvoir américain pour choquer la population américaine et lui faire accepter une intervention contre l’Allemagne nazie.

Sur ce principe, le stratagème des attentats de janvier 2015 impliquerait alors, dans un premier temps, l’implication de services secrets étrangers pour mettre en route un processus, qui dans un second volet serait complété par d’autres personnes, c’est-à-dire par de « vrais terroristes ».

Lire la suite

Ancien dirigeant du Fatah : la franc-maçonnerie travaille pour établir un gouvernement mondial

Posté le Dimanche 11 janvier 2015 | Commentaires fermés

Dans une interview télévisée, un ancien dirigeant du Fatah a affirmé qu’une partie des dirigeants de ce mouvement collaborent avec israël. Il a ensuite évoqué le rôle de la franc-maçonnerie internationale qui travaille, selon lui, dans l’ombre pour établir un gouvernement mondial. Il a ensuite affirmé que ce gouvernement vise à éliminer les musulmans et les chrétiens, puis à reconstruire le temple de Jérusalem (à la place de la Mosquée Al-Aqsa).

Lire la suite

Grèce : tout ça pour ça !

Posté le Mercredi 7 janvier 2015 | Commentaires fermés

Après les multiples plans de sauvetages (sic) qui n’ont absolument servi à rien, voici que l’Allemagne parle de sortie de la Grèce de la zone Euro ! On commence à en avoir vraiment marre d’avoir toujours raison ! Des centaines de milliards d’euros ont été injectés pour en arriver à cette situation risible qui prouve encore une fois que ces politiciens sont des pitres irresponsables.

grece_au_bord_de_faillite_9910_hdLa question d’une sortie de la Grèce de la zone euro refait surface. A trois semaines des élections législatives dans le pays, prévues le 25 janvier, la chancelière allemande, Angela Merkel, a semé le trouble au sein même de sa majorité en appuyant un tel scénario en cas de victoire de la gauche radicale. Impossible, a répondu la Commission européenne lundi 5 janvier.

Acte 1 : selon la presse, Merkel plaide pour une sortie de la Grèce de la zone euro

« Le gouvernement allemand juge quasiment inévitable une sortie [de la Grèce] de la zone euro, si le chef de l’opposition Alexis Tsipras [président du parti de la gauche radicale Syriza] dirige le gouvernement après les élections, abandonne la ligne de rigueur budgétaire et ne rembourse plus les dettes du pays. » C’est ce quécrivait, samedi 3 janvier sur son site internet, l’hebdomadaire Der Spiegel (en allemand), s’appuyant sur « des sources proches du gouvernement allemand ».

Pour les médias allemands, la chancelière et son ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, (tous deux membres du parti conservateur CDU) tentent de faire pression sur les électeurs grecs et sur Alexis Tsipras lui-même, au moment où Syriza est donné en tête dans les sondages, comme le rapporte Euronews. Le parti de Tsipras n’entend pas quitter la zone euro, mais réclame la fin des politiques d’austérité aux conséquences sociales dramatiques. Trois millions de Grecs, soit plus d’un habitant sur quatre, n’ont plus de couverture santé.

Lire la suite

Abou Dhabi : un sapin de Noël à 11 millions de dollars

Posté le Mardi 6 janvier 2015 | Commentaires fermés

Certes l’info date de 2010 mais elle démontre néanmoins que ces pays du Golfe sont complètement cinglés.Ils sont plus touchés par la consommation et le culte du veau d’or que l’Occident lui-même !

11 million dollars Christmas Tree in Abu DhabiIl est des fêtes de Noël plus scintillantes que d’autres. A Abou Dhabi, dans les Émirats, l’un des palaces de la ville a par exemple édifié pour ses clients l’arbre de Noël «le plus cher du monde», avec des décorations exceptionnelles, pour une valeur de onze millions de dollars. C’est en tout cas le chiffre qu’a cité lors de l’inauguration Hans Olbertz, directeur général de l’Emirates Palace, qui revendique sept étoiles.

L’arbre de 13 mètres de haut a été installé dans la rotonde de l’hôtel de luxe. Il est décoré avec des arcs d’argent et brille de mille et une lumières. Mais ce qui fait sa valeur, ces sont les bijoux qui le drapent. Au total, 181 pièces en diamant, perles, émeraudes, saphir et autres pierres précieuses y ont été accrochées, a précisé Khalifa Khouri, propriétaire de la bijouterie qui a fourni cette décoration.
«L’arbre coûte environ 10.000 dollars mais les bijoux plus de onze millions, quelque 11,4 ou 11,5 millions de dollars, je pense», a confié Hans Olbertz. «C’est probablement un record», a-t-il ajouté, indiquant avoir l’intention de contacter le Guinness World Record pour l’homologuer.

Lire la suite
12345102030