Saoudie maudite : Muhammad ben Salmane a rencontré Netanyahu lors de sa visite à Tel-Aviv

mohamed-ben-salmane-tel-aviv-netanyahu

Mohammad ben Salmane, le prince héritier d’Arabie saoudite. (Photo d’archives)


Khawana. Malgré cette énième preuve, vous trouverez toujours des naïfs et des imbéciles qui vont nous expliquer qu’il ne faut pas critiquer les gouvernants ! Non seulement les princes usurpateurs de la Saoudie maudite ne veulent pas libérer la Palestine occupée mais plus grave encore, ils pratiquent une diplomatie tout à fait classique avec l’entité sioniste scélérate et ils ne s’en cachent même plus.
Ce n’est définitivement plus un complot, puisque rien n’est caché, absolument rien, tout est réalisé à découvert, à ciel ouvert, devant le monde entier. Reste à savoir qui est capable d’accepter la violence du réel et qui en sera toujours incapable…


Les médias israéliens parlaient la semaine dernière de la visite secrète d’un prince saoudien à Tel-Aviv et de sa rencontre avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu. Son identité est aujourd’hui dévoilée. 

Il s’agissait en réalité du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane qui s’était rendu secrètement en Palestine occupée pour discuter de la normalisation des relations israélo-saoudiennes.

Cette révélation n’a fait l’objet d’aucun démenti officiel de la part du Royaume, malgré même sa vaste diffusion dans les médias israéliens.

La controverse a commencé lorsque le jeudi 7 septembre, le service arabe de la radio israélienne a publié une note selon laquelle « un prince de la cour royale d’Arabie saoudite s’est rendu secrètement en Israël ».

Un journaliste du Jerusalem Post a confirmé l’information en écrivant sur son compte Twitter que ce mystérieux prince n’était autre que Mohammad ben Salmane.

Les médias israéliens confirment une nouvelle tendance à relancer les relations d’Israël avec les pays arabes dont l’Arabie saoudite et évoquent la visite de l’ancien chef du renseignement saoudien Anwar Eshki à Tel-Aviv il y a environ un an.

Selon le site israélien NRG, Mohammad ben Salmane était accompagné d’une importante délégation de hauts responsables sécuritaires et militaires, ainsi que de l’ancien chef du renseignement saoudien Anwar Eshki.

Le régime israélien a refusé de commenter les informations. Les autorités saoudiennes n’ont pas non plus réagi à l’information de la visite de ben Salmane en Palestine occupée.

Netanyahu a déclaré le mercredi 6 septembre que le niveau de coopération entre le régime israélien et le monde arabe était plus élevé que jamais.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)