Villepin annonce son soutien à Macron

dominique-de-villepin

Dominique de Villepin dans son bureau parisien, le 9 novembre 2016. PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP.


C’était le seul homme politique qui gardait encore un peu de crédibilité notamment au niveau international après son refus de participer à la guerre du Golfe sous la présidence de Jacques Chirac et voici comment il ruine une carrière en quelques secondes en allant soutenir le guignol d’Emmanuel Macron ! On se demande d’ailleurs à quoi peut bien servir ce soutien de dernière minute, sachant que Dominique de Villepin a disparu des médias depuis belle lurette et qu’il ne représente plus grand-chose aujourd’hui…


L’ancien Premier ministre a confirmé ce jeudi dans une interview au Parisien qu’il votera pour le candidat d’En marche !

C’était annoncé depuis plusieurs semaines. Dominique de Villepin a confirmé ce jeudi dans une interview au Parisien son soutien à Emmanuel Macron. Pour l’ancien locataire de Matignon, le candidat d’En marche ! « a une vraie qualité d’écoute, une détermination et un sens de l’Etat indispensable ».

Selon lui, « le choix électoral se ramène à une offre simple ». « D’un côté, les radicaux qui jurent de renverser la table et la soupière avec elle. De l’autre, les partis traditionnels, qui, quelles que soient les qualités des candidats ou des projets, restent prisonniers de leurs divisions et voient le pouvoir comme une rente à partager. » Dans ce contexte, il trouve qu’il « y a enfin une nouvelle voie, que veut ouvrir Emmanuel Macron, celle du rassemblement ».

La famille chiraquienne devenue macroniste

Dominique de Villepin se montre par ailleurs inquiet pour la droite qui, selon lui, a « besoin d’une colonne vertébrale ». « Face à la recomposition politique en cours, les tentations de durcissement, dans les discours ou dans les alliances, risquent d’entretenir une spirale de radicalisation et beaucoup de mes amis politiques, aujourd’hui déjà, peinent à se retrouver dans leur propre famille », met en garde celui qui dit rester un « homme libre », quand le quotidien lui demande s’il travaillera pour Emmanuel Macron.

Le soutien de la famille chiraquienne au candidat d’En marche ! s’intensifie donc après les ralliements de Martin Chirac, petit-fils de l’ancien président de la République, de Jean-Louis Debré, des anciens ministres Jean-Paul Delevoye, Jean-Jacques Aillagon, Dominique Perben, Philippe Douste-Blazy, Thierry Breton, Pierre Méhaignerie, Anne-Marie Idrac ou encore Renaud Dutreuil.

L’ancienne ministre Marie-Anne Montchamp, proche de Dominique de Villepin, avait […]


L’Express 

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)