réussite_bac


Bientôt le Bac sera donné à tous, sans même avoir à passer l’examen de fin d’année ! Quand on connaît le niveau catastrophique de ces jeunes générations incapables d’écrire une ligne sans faire 3 fautes d’orthographe, au minimum, on comprend qu’il est bien question d’une entreprise de subversion et d’abrutissement des masses.


Les chiffres, quasi-définitifs, ont été publiés par le minitère de l’Education nationale samedi 9 juillet, après les oraux de rattrapage.

Le taux de réussite au baccalauréat 2016 a atteint le niveau record de 88,5%, en hausse de 0,7 point sur un an. Par voies, le taux de réussite est quasi stable pour le bac général à 91,4%, ainsi que pour le bac technologique à 90,7%. Le taux de réussite grimpe de 1,9 point pour le bac professionnel à 82,2%. Le pourcentage de bacheliers dans une génération s’établit à 78,6%.

La série S compte le plus grand nombre d’admis

Au total, 632 700 candidats sont devenus bacheliers à l’issue de cette session, précise le ministère dans un communiqué. Au sein de la voie générale, le taux de réussite a atteint 91,6% en série scientifique (S), 91,2% en série littéraire (L) et 91,1% en série économique et sociale (ES).

Le précédent record date de 2014, avec 87,9% de candidats reçus après rattrapage. La ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, citée par le communiqué, a félicité « les élèves et leurs enseignants pour ces très bons résultats ».

France TV info / AFP