Il était temps que le procureur de Paris ouvre une enquête concernant ce scandale international de pédocriminalité impliquant les hommes les plus puissants de ce monde et ayant violé des gamines françaises de 12 ans selon de nombreux témoignages, d’autant que ce trafic de mineurs a duré des décennies sous le nez et la barbe des autorités françaises qui n’ont jamais rien vu et ont été incapables de protéger ces gamines !


L’affaire de trafic sexuel de mineurs du millionnaire américain concerne désormais officiellement la France.

Le financier défunt entretenait de nombreux liens avec notre pays.

Après le suicide du millionnaire américain Jeffrey Epstein en prison, les accusations de trafic sexuel de mineurs qui le concernent ont eu de nombreux échos en France. Le parquet de Paris a ouvert une enquête ce vendredi pour « viols » et « agressions sexuelles », notamment sur mineurs, et « association de malfaiteurs », a annoncé le procureur Rémy Heitz.

« Les investigations, confiées à l’Office central de répression des violences faites aux personnes, auront pour objet de mettre au jour d’éventuelles infractions commises non seulement sur le territoire national, mais aussi à l’étranger au préjudice de victimes françaises ou à l’encontre d’auteurs de nationalité française », explique le procureur dans un communiqué.

Le parquet a pris cette décision après avoir procédé à des « vérifications et recoupements effectués sur la base des éléments » qui lui avaient été transmis et après avoir eu des « échanges » avec les autorités américaines compétentes, précise le communiqué.


De nombreux liens avec la France

L’avocate Gloria Allred, qui représente plusieurs victimes du financier américain, nous avait accordé une interview il y a deux jours dans laquelle elle reconnaissait que « ne pas enquêter en France serait irrespectueux pour les victimes ».

De son côté, l’association française Innocence en danger avait indiqué avoir reçu dix témoignages de personnes qui se présentent comme victimes ou témoins de violences sexuelles liées au volet français de cette affaire.


Jeffrey Epstein était propriétaire d’un appartement avenue Foch à Paris/Le Parisien Jeffrey Epstein était propriétaire d’un appartement avenue Foch à Paris/Le Parisien

Jeffrey Epstein avait en effet de nombreux liens avec la France. Celui qui était notamment propriétaire d’un appartement avenue Foch à Paris a ainsi entretenu des liens étroits avec la figure du mannequinat parisien Jean-Luc Brunel.

Ce dernier est soupçonné d’avoir été un pourvoyeur de jeunes filles pour Epstein. Le Français, désormais septuagénaire, est accusé par plusieurs femmes de crimes sexuels alors qu’elles étaient mineures.


Photo d’illustration : un cliché de l’homme d’affaires Jeffrey Epstein réalisé pour le compte de la justice américaine le 28 mars 2017. REUTERS

Le Parisien

Le 23 août 2019