On ne peut qu’en déduire à quel point les Anglais sont supérieurs aux Français à tous les niveaux de la vie démocratique et intellectuelle lors du traitement de telles affaires. Il est inconcevable en France de s’attaquer à un pédophile comme Cohn-Bendit qui est un simple acteur politique ridicule comparé au fils de la reine, qui en prend quotidiennement pour son grade dans la presse, outre-Manche ! C’est vraiment une autre planète et ça exige courage et valeurs alors qu’en France le très mauvais et risible BHL terrorise tout le monde !


Le deuxième fils de la reine Elizabeth II fait la une de nombreux médias britanniques et américains depuis plusieurs semaines.

Andrew avait des liens avec le financier américain Jeffrey Epstein mort en cellule en août dernier. Le prince est accusé d’avoir eu des relations avec des mineures grâce à cette amitié.

L’affaire Epstein prend de plus en plus une dimension internationale et éclabousse notamment la famille royale d’Angleterre. Jeffrey Epstein, pédophile américain ayant organisé un réseau d’exploitation sexuelle de mineures, condamné en 2008 est mort le 10 août dernier en prison. Le Prince Andrew, duc d’York, frère du Prince Charles, deuxième fils de la Reine, ancien mari de Sarah Ferguson, est sur la sellette, car il a continué à voir l’homme d’affaires après sa condamnation.

Voyages, fêtes, promenades : le Prince Andrew et Jeffrey Epstein quasi inséparables

Son nom est d’abord apparu sur la liste des passagers du luxueux Boeing 727 de Jeffrey Epstein. Cet avion, appelé le « Lolita Express » car de nombreuses jeunes femmes montaient à bord, aurait été le lieu d’orgies selon des victimes présumées : nombreux lits, intérieur capitonné, sol matelassé…


Une du Daily Mirror du 30 août avec la première photo regroupant Andrew, trump, Epstein et Maxwell
Une du Daily Mirror du 30 août avec la première photo regroupant Andrew, Ttrump, Epstein et Maxwell / capture d’écran

Les jeunes femmes étaient souvent mineures. L’avion reliait New York aux somptueuses propriétés de Jeffrey Epstein à Palm Beach (Floride), au Nouveau Mexique ou encore sur l’île des Caraïbes de Little Saint James qu’il avait acquise. Et sur les listes de vols figuraient les noms de nombreuses personnalités : l’ancien président américain Bill Clinton ou encore le prince Andrew.

Par la suite, le nom d’Andrew est cité dans les 2000 pages d’un dossier judiciaire mis au jour cet été. Ce dossier est lié à la plainte d’une femme de 36 ans, Virginia Giuffre, déposée en 2015 devant un tribunal civil de New York contre Ghislaine Maxwell, considérée comme la plus proche intermédiaire au service d’Epstein pour « trouver des filles ».

Dans cette plainte de Virginia Giuffre apparaît également une photo datant de 2001. On y voit le Prince Andrew tenant par la taille une jeune fille (Virginia Giuffre) et Ghislaine Maxwell, soupçonnée d’avoir servi de rabatteuse pour Epstein. Virginia Giuffre a alors 17 ans, et le duc d’York en a 41  :


Le prince Andrew, Virginia Giuffre et Ghislaine Maxwell en 2011Le prince Andrew, Virginia Giuffre et Ghislaine Maxwell en 2011 / Capture d’écran

Virginia Giuffre affirme que Jeffrey Epstein l’a payée pour avoir des relations sexuelles avec le Prince Andrew, à trois reprises.

Dans la foulée, la presse fait d’autres découvertes : Ghislaine Maxwell s’est rendue à plusieurs reprises par le passé au palais de Buckingham pour rencontrer Andrew. Il aurait également invité Epstein et Maxwell à plusieurs reprises à des réceptions et dans des demeures royales.

Une photo était également publiée dans la presse anglaise. Datée de 2011, on y voit Jeffrey Epstein et Andrew promener et discuter dans Central Park à New York.

La vidéo qui le montre au domicile de Jeffrey Epstein

Une vidéo révélée en août dernier par The mail on sunday, un hebdomadaire conservateur, montre le Prince Andrew ouvrir la porte de la demeure de Jeffrey Epstein à New York et raccompagner à la porte une jeune femme brune. La vidéo est présentée comme datant de 2010. Une heure avant, Jeffrey Epstein sortait de la demeure, accompagné d’une jeune femme blonde cette fois.



Le prince Andrew « sait ce qu’il a fait », selon une jeune femme



Le 26 août dernier, Virginia Giuffre s’est présentée au tribunal fédéral de New York, avec une quinzaine d’autres femmes. Elles ont toutes témoigné contre Jeffrey Epstein, racontant leur expérience en détails. Cette audience a surtout permis de libérer leur parole, certaines pour la première fois. Mais le dossier des poursuites à l’encontre de Jeffrey Epstein a dû être classé ce mardi car l’homme est mort dans sa cellule le 10 août dernier. Le seul espoir qui reste aux victimes est que les éventuels complices d’Epstein soient poursuivis. D’ailleurs le procureur de New York a d’ores et déjà annoncé que pour lui l’enquête continuait.

À la sortie de l’audience, Virginia Giuffre s’est exprimée sur le sujet :

« Le prince Andrew sait exactement ce qu’il a fait. J’espère qu’il va l’avouer »


« Une erreur », selon Andrew

Lorsque son nom est apparu dans l’affaire, Andrew a déclaré qu’il avait rencontré Epstein en 1999. Mais il a toujours nié avoir eu des relations sexuelles avec des mineures, y compris Virginia Giuffre.

À aucun moment je n’ai été témoin ou je n’ai suspecté le comportement de Jeffrey Epstein qui a conduit à son arrestation et à sa condamnation


Les regrets du Prince Andrew en une du Daily MailLes regrets du Prince Andrew en une du Daily Mail

Dans un communiqué officiel, Buckingham avait déjà tenté de dédouaner le frère du Prince Charles quelques jours auparavant :

Laisser entendre que le Duc d’York pourrait cautionner, participer ou soutenir de telles pratiques est abominable

Il est très rare que la famille royale publie des communiqués de la sorte.

Fergie également impliquée


Sarah Ferguson aux cotés de son ex-mari le Prince Andrew en juin 2019. Tous les deux connaissaient Jeffrey EpsteinSarah Ferguson aux cotés de son ex-mari le Prince Andrew en juin 2019. Tous les deux connaissaient Jeffrey Epstein © Getty / Max Mumby/Indigo

L’ex-femme du Duc d’York Sarah Ferguson aurait bénéficié d’une aide financière de 15 000 dollars de Jeffrey Epstein, selon Vanity Fair en 2011. Le Duc d’York prenait en charge les dépenses de son épouse depuis leur séparation il y a 25 ans, selon un témoignage publié dans Vanity Fair :

La principale raison pour laquelle Andrew fréquentait Jeffrey était de récupérer de l’argent pour Sarah.

Les soutiens d’Andrew prennent sa défense

Depuis mercredi, plusieurs voix affirment dans la presse anglaise que la fameuse photo du Duc d’York, de Virginia Roberts Giuffre et de Ghislaine Maxwell est un faux. Avec des arguments qui valent ce qu’ils valent :

Le Duc d’York a des doigts bien plus potelés que ceux que l’on voit sur la photo.

Le quotidien The Telegraph cite une source anonyme :

La photo est un faux, et la fille raconte n’importe quoi !

Un autre ami du Prince Andrew affirme :

Andrew a couché avec plus de 1 000 femmes mais jamais avec des mineures


Photo d’illustration : Le Prince Andrew « sait ce qu’il a fait » selon une accusatrice de Jeffrey Epstein © AFP / LEON NEAL

Valérie Cantié

France Inter

31 août 2019