À quel moment de leur vie professionnelle les journalistes de cette émission du service public rémunéré avec l’argent de nos impôts ont-ils estimé que donner régulièrement la parole  aux avocats des membres de la famille de Johnny Hallyday pouvait intéresser le public et avoir un quelconque intérêt ? D’autant que pendant ce temps, d’autres personnes ne seront jamais invitées sur ces plateaux télé comme par exemple Monsieur François Asselineau de l’UPR ! On n’entendra non plus jamais parler de la grève générale actuelle des services d’urgence des hôpitaux publics !

Le plus naïf d’entre nous l’aura compris, il s’agit d’une opération de subversion et d’abrutissement des masses par la diffusion d’informations aussi inutiles que futiles qui n’ont absolument aucun intérêt public et pourtant ils ne font que ça…


Les enfants aînés de Johnny Hallyday, David et Laura, ont remporté une victoire judiciaire de taille dans le contentieux qui les oppose à Laeticia Hallyday pour l’héritage du rockeur.



Les enfants aînés de Johnny Hallyday reviennent à la charge dans la bataille familiale qui les oppose à Laetitia Hallyday pour l’héritage du rockeur. L’avocat de Laura Smet, Me Hervé Temime, a plaidé la cause de sa cliente sur le plateau de « C à vous », sur France 5, mardi 28 mai. « Johnny Hallyday ne voulait pas que Laura reste démunie. J’en ai un commencement de preuve, j’en ai la certitude », a martelé le conseil.

Plus tôt dans la journée, la fille du chanteur et son frère David Hallyday ont remporté une victoire judiciaire de taille : le tribunal de Nanterre a affirmé que Johnny Hallyday était résident français au moment de sa mort, reconnaissant ainsi que la justice française est compétente pour trancher le contentieux autour de l’héritage. C’est un revers pour la veuve du chanteur, qui souhaitait que le contentieux soit tranché aux États-Unis et qui va faire appel.

« Il n’y aurait rien eu de tout cela, s’il y avait eu un minimum d’empathie » de la part de Laeticia Hallyday, a continué l’avocat de Laura Smet. Elle pouvait faire un geste, même indirect, mais rien. Alors oui, effectivement, on a saisi la justice. »