Il faut bien comprendre qu’il s’agit de centaines de milliers de fichiers aussi bien photographiques que vidéos et audios et que le déballage médiatique du contenu des disques durs et des téléphones portables de Tariq Ramadan va lui porter un très lourd préjudice et va discréditer définitivement son entourage et tous ses soutiens.
On sait déjà que des centaines de photographies pornographiques ont été découvertes ainsi que des vidéos. Une grande partie a été réalisée par ses conquêtes féminines puisque ce sont des selfies !
Il est important de mettre en lumière un fait crucial pour la compréhension de la psychologie de Monsieur Tariq Ramadan. Le fait de garder dans ses disques durs pendant des décennies les preuves de ses trahisons, de ses adultères innombrables, de son hypocrisie – désormais historique – démontre à quel point il est atteint psychologiquement ! C’est d’une inconscience totale à moins que ça soit de l’arrogance. Une chose est certaine, cette erreur va lui coûter très cher.


Plusieurs photos de femmes ont été trouvées dans la mémoire des smartphones et des ordinateurs de Tariq Ramadan.

Ces éléments pourraient ouvrir de nouvelles pistes.  Deux iPhone 7 Plus, un Samsung Galaxy, un disque externe, un MacBook Pro, une tablette iPad Pro, une clé USB ainsi que deux ordinateurs contenant treize sauvegardes de neuf iPhone différents et vingt-six autres issues de quatre Samsung… L’enquête sur les accusations de viol contre le théologien Tariq Ramadan passe désormais par l’exploitation de sa mémoire… informatique. Les trois juges d’instruction disposent du résultat des expertises lancées en avril sur le matériel informatique et téléphonique du théologien suisse mis en examen pour viols. […]


Stéphane Joahny – Le JDD