Voici comment le système se protège, en créant des lois qui interdisent que ça change. Les juges ensuite ne pourront rien faire si ce n’est faire appliquer ces lois scélérates votées à l’Assemblée par des députés godillots voire traitres. Un peu comme le secret des affaires qui empêche toute divulgation par un lanceur d’alerte au risque de se retrouver en prison !


La Cour de cassation a confirmé le 3 mars la condamnation de Laura Pfeiffer pour « violation du secret professionnel ».

C’est sa quatrième condamnation en cinq procès, en sept ans de combat judiciaire sur un dossier devenu un symbole.

Après sept ans de procédure, une condamnation définitivement confirmée par la Cour de cassation. Laura Pfeiffer, l’emblématique inspectrice du travail qui se bat contre Tefal depuis que l’entreprise a estimé en 2013 qu’elle lui était nuisible, a vu sa dernière condamnation confirmée par la juridiction suprême le 3 mars, comme l’a révélé Le Monde. La Cour de cassation lui reproche, tout comme la cour d’appel, d’avoir rendu publics des documents confidentiels, obtenus dans le cadre de ses fonctions.

[…]


Photo d’illustration : L’inspectrice du travail Laura Pfeiffer dans la salle des pas perdus de la Cour d’appel de Lyon (Rhône), le 24 octobre 2019. • © France3 Rhône-Alpes/Mouloud Aïssou

Mediapart

12 mars 2021