C’est ahurissant, la propension morbide qu’ont les islamophobes sionistes à vouloir absolument qualifier n’importe quel fait-divers de terroriste, même si 1000 témoins affirment que le suspect a eu un comportement délirant, qu’il a tenu des propos absurdes et incohérents … Non, ils veulent que ce soit un daechiste venu saigner et tuer des « blancs » ! Ils n’ont qu’à aller vivre en Irak, en Afghanistan ou en Libye, 3 pays détruits par les bombardements « démocratisants » occidentaux. Même si la victime est d’origine maghrébine et même si les personnes qui ont empêché ou arrêté le massacre le sont aussi, ils maintiendront cette volonté de faire accroire que c’est un acte terroriste, comme si le procureur allait manifester la moindre hésitation à qualifier le drame comme ils l’entendent, si tel était vraiment le cas ! Comme si le procureur était membre d’un groupe de comploteurs voulant absolument faire passer des actes terroristes pour des accidents de la route !



L’auteur présumé de l’agression au couteau de plusieurs passants samedi à Villeurbanne a tenu des propos confus devant les enquêteurs. Il souffre d’un « état psychotique » et de « délire paranoïde ». Voici les dernières informations sur l’enquête et le témoignage de voisins qui le côtoyaient.

VILLEURBANNE

TF1 a rencontré Abdelkader, chauffeur de bus TCL et témoin de l’attaque au couteau. Face caméra, il raconte comment il a raisonné, avec d’autres témoins et des collègues, l’assaillant.

Sofiane, un jeune homme présent sur les lieux, raconte également comment l’assaillant a été bloqué avant l’arrivée de la police.



DOCUMENT TF1/LCI

Dans le centre d’hébergement de l’agresseur présumé,  voici le témoignage des voisins du jeune Afghan en garde à vue depuis samedi pour assassinat et tentatives d’assassinat…


2 septembre 2019