Nasrallah-Hizboullah


Le chef du Front al-Nosra, la branche syrienne de l’organisation terroriste Al-Qaïda, a offert deux millions d’euros pour l’élimination du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, et trois millions d’euros pour celle du président syrien, Bachar el-Assad.

« Je promets deux millions d’euros à quiconque tuera Hassan Nasrallah, même si c’est un membre de sa propre famille ou sa secte », a déclaré Abou Mohamed al-Joulani, le dirigeant du Front al-Nosra.

Sur le terrain en Syrie, le mouvement terroriste chiite du Hezbollah enregistre de nouveaux revers militaires importants avec la perte coup sur coup de de deux hauts gradés.

D’après le dernier bilan donné en août par l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), 903 membres du Hezbollah ont trouvé la mort en Syrie.