Alors que nous devrions voir les membres les plus importants du CFCM se succéder sur les plateaux télé pour appeler au calme et dénoncer l’islamophobie ambiante, ils sont tous portés disparus. Daniel Boubakeur est lui aussi porté disparu, aucune apparition depuis le samedi 16 février et le déferlement de haine anti-islam et anti-musulmans que l’on constate dans les médias et sur les réseaux sociaux appuyés par des responsables politiques et diffusés par les plus grands médias : Crif, Botul, Finkielkraut, Manuel Valls, Dominique Reynié, Éric Ciotti…

C’est une honte que l’histoire retiendra, démontrant à quel point les pseudo élites représentatives officielles des musulmans sont corrompues et pas du tout à la hauteur. Mais ce qui est le plus choquant c’est l’absence de réaction des musulmans eux-mêmes incapables de s’organiser et de demander justice face à ce déluge de calomnies, de mensonges et de haine !