C’est une première historique car ces hypocrites ne veulent surtout pas se retrouver sur la même photo que le Pablo algérien, Mister cocaïne, moqué par tout un peuple et ayant « gagné » l’élection après une fraude massive mémorable.


L’investiture du nouveau président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a été caractérisée par l’absence d’autres présidents et chefs d’État,  des autres pays.

C’est une première pour l’investiture d’un nouveau Président en Algérie.

Les autres pays se sont limités à la présence de leur sreprésentants diplomatiques, qui ont pris part à la cérémonie d’investiture tenue ce matin au Palais des Nations. En effet, rien n’a été encore communiqué en rapport au déplacement des représentants des États étrangers pour l’investiture.

Le président tunisien, Kaïs Saïed, qui avait été annoncé il y a quelques jours a finalement été absent de la cérémonie. Ainsi, l’investiture du nouveau chef de l’État a été boudée par ses homologues étrangers, et cela malgré les messages de félicitations reçues des différents pays juste après son élection le jeudi dernier.

Il faut dire que l’élection de Abdelmadjid Tebboune à la tête de l’État, avec un score de plus de 58%, a fait face à une forte contestation populaire, qui s’est opposée à la tenue du scrutin.


Algérie Éco