Après les 1000 milliards de centimes du festival culturel de Tlemcen, voici une autre miette à 2200 milliards concernant un projet qui n’a jamais vu le jour et qu’aucune administration n’a géré afin de demander des comptes ! L’argent doit certainement dormir dans un compte suisse ou luxembourgeois…


Un partenariat en 2013 avec une entreprise italienne (Sarl Borghi) sans références dans le domaine de la construction de silos à grains. Un budget de 220 millions de dollars…

6 ans après : les 220 millions de dollars se sont évaporés et les 34 silos à grains censés être construits au niveau de plusieurs wilayas du pays n’ont jamais vu le jour.

Sans surprise, il est du FLN. Il s’agit de l’ex-ministre du Transport Boudjema Telai qui a signé une escroquerie d’une rare finesse qu’il a réalisée et qui aura coûté aux caisses de l’État la coquette somme de 2200 milliards (centimes) (220 millions de dollars) !

Tout à commencé en 2013 alors que Bouedjema Telai est PDG de Batimetal. Cette entreprise reçoit alors le faramineux budget de 220 millions de dollars censé être alloué pour la construction de 34 silos à grains à travers plusieurs wilayas du pays.

Au Printemps 2018 déjà, alors que le scandale éclatait, l’enquête du site ALG24 rapportait que le projet était dans sa quasi-totalité à l’abandon. De nos jours, il a complètement disparu et l’argent évaporé.

Les images dans différents chantiers sont sans commentaire : Chantiers à l’abandon. Structures rongées par la rouille. Ossatures de silos à grains qui s’effritent. Le scandale est sans pareil !

Un crime économique sans coupable

Le site indiquait alors que, pour les initiés à ce genre d’affaires : « Au mieux, il s’agit d’une incroyable inaptitude à gérer et d’incompétence. Au pire, il s’agit tout simplement d’un crime économique inqualifiable !».

Comme souvent, l’ex-PDG de BATIMETAL devenu Ministre des transports en 2016, s’en lave les mains, indiquant dans une récente intervention, qu’il n’est aucunement responsable de quoi que ce soit !


Photo d’illustration : Marevuedepressedz

Où va l’Algérie News

17 juin 2019