Nous avons déjà évoqué sur ce site le recours d’Issad Rebrab aux  paradis fiscaux, après la découverte de son nom sur les documents des Panama Papers et ce, très tôt, dès 1992 ; voici que l’on apprend aujourd’hui que sa belle-fille réside dans un paradis fiscal suisse dans un coin totalement perdu au milieu des vaches, ce qui ne peut servir à rien d’autre qu’à profiter des largesses fiscales.


تحليل بارد للحالات البارزة لعباسي مدني وإسّعد ربراب


Pui Yan Leung, la belle-fille de l’homme le plus riche d’Algérie, est à la tête d’une société perdue au milieu des vaches.



Pour vouloir s’installer à Sarnen, la capitale du demi-canton d’Obwald, en Suisse centrale, il faut d’abord parler allemand, mieux encore, le dialecte, le schweizerdutsch…


Photo d’illustration : Obwald – Le Point

Le Point

, Correspondant à Genève