C’est de plus en plus clair et définitif avec ce témoignage de Monsieur Hadama Traoré, le massacre de la préfecture de Paris n’a rien à voir avec le terrorisme mais c’est bien un pétage de plomb comme il en arrive malheureusement souvent, notamment dans certaines familles. Il s’agit semble-t-il de souffrance au travail d’un handicapé qui a été maltraité durant des années : impossibilité de grimper en hiérarchie, donc en salaire, brimades…

Cette affaire démontre encore une fois le danger de la médiatisation à outrance des chaînes d’infos en continu qui diffusent à longueur de journées des faits non vérifiés ; c’est un trouble manifeste à l’ordre public et pourtant ça continue de plus belle !



Rappel vidéo sur ce sujet :