Voici un des résultats directs de la crise sanitaire et du confinement, encore plus de chômage et de pauvreté malgré les injections de dizaines de milliards !


C’est un coup dur et une double peine pour les salariés du groupe Auchan : près de 1.500 nouvelles suppressions de postes annoncées. Alors que 500 emplois avaient déjà été supprimés en début d’année, les syndicats dénoncent l’ingratitude des dirigeants alors que les salariés avaient été pleinement mobilisés durant la crise sanitaire.

La direction, de son côté, se défend en justifiant un changement de comportement des consommateurs. Le modèle actuel est dépassé selon Jean-Denis Deweine, le directeur général du groupe Auchan. « L’hypermarché, qui est le format dominant dans lequel Auchan a beaucoup œuvré, et qui représente encore 75% de notre activité, rencontre un moindre succès auprès des consommateurs », assure-t-il ce jeudi 10 septembre sur RTL.

Selon lui, « le Covid a accéléré ce mouvement vers plus de proximité, plus de digital, plus de local et nous avons tardé, probablement, à faire évoluer nos modèles« . Le directeur du groupe assure que « ce plan de transformation va s’accompagner de mesures qui seront exemplaires en matière d’accompagnement« . …