Emmanuel Macron et son équipe ont fait croire au peuple que la suppression de l’ISF allait permettre aux plus riches d’injecter cette baisse d’imposition et d’investir dans l’économie afin de la redynamiser. Cette promesse a été faite sans aucune contrainte en faisant tout simplement confiance aux riches. Deux ans et demi plus tard, force est de constater que ça n’a pas fonctionné et qu’en réalité des milliards d’euros de cadeaux ont été consentis aux plus riches pendant que la misère s’installe de plus en plus dans le pays. Le brillant Emmanuel Macron et son équipe de premiers de la classe nous avait expliqué que les plus riches allaient dorénavant rentrer en France, que ça allait bien sûr amener des recettes fiscales supplémentaires et du travail. Ce mensonge a été démontré par le classement des 500 plus grandes fortunes de France réalisé chaque année par Challenges puisqu’aucun membre de cette liste n’est retourné dans l’Hexagone.

En réalité, nous savons tous que ce sont ces riches qui ont financé la campagne électorale de Macron en 2017, campagne dont les comptes sont troubles. Ce n’est donc qu’un retour d’ascenseur, certainement une promesse réalisée par le bankster ex associé-gérant chez Rothschild à ses amis de la high society.