Gabriel Matzneff n’est rien d’autre qu’un ogre, un monstre qui dévore des enfants et que la société a laissé faire et même encouragé en lui octroyant privilèges et subventions !



Première à témoigner parmi les adolescentes abusées par Gabriel Matzneff, Vanessa Springora a décidé de livrer le récit d’une relation sous emprise avec l’écrivain dans son ouvrage « Le Consentement ». Les milieux littéraires, hier complaisants avec la pédophilie, ont-ils fait leur examen de conscience ? Comment penser la délicate question du consentement lorsqu’elle touche un enfant ? Vit-on un tournant dans l’histoire du rapport de notre société à la pédophilie ?