Les gens face à leurs télés avalent les programmes sans même se poser les questions de base ! Pourquoi, Cécilia Attias et Louis Sarkozy sont-ils invités à parler de leur livre ? Qui cela peut-il intéresser ? La redevance audiovisuelle est-elle payée pour ça ? C’est le début du réveil…


Le service public au service… des puissants. « C à vous » (France 5) en donne un nouvel exemple édifiant, en choisissant de recevoir en plateau, parmi les innombrables auteurs du moment, Céclia Attias (ex-Sarkozy) et Louis Sarkozy pour papoter de leur livre épistolaire, dont on ne citera même pas le titre. Après une réception en grande pompe orchestrée par Léa Salamé le 24 octobre dans la matinale de France Inter, c’est au tour d’Anne-Élisabeth Lemoine d’ouvrir la boîte à cirage. Journalisme de cour, complaisance, connivence, petites phrases, dépolitisation, habitus mondains, tout y passe : rarement un plateau n’aura autant donné à voir l’entre-soi de journalistes occupés à faire exister publiquement des paroles qui n’intéressent, globalement, qu’eux-mêmes. Florilège en vidéo.