C’est vraiment curieux d’entendre une telle ânerie à la télévision proférée par un journaliste censé expliquer les événements et les décrire et non pas donner des conseils à l’exécutif, surtout lorsque sujet concerne la répression policière. Il est d’autant plus curieux de voir ces mêmes journalistes s’offusquer ensuite de la violence qu’ils pourraient rencontrer sur le terrain !

Il serait vraiment temps que ces hurluberlus médiatiques cessent de perturber l’information en propageant leur propagande pro gouvernementale de manière aussi grossière, car leur attitude franchement alignée et  carrément soumise confère encore plus de légitimité au mouvement populaire des #GiletsJaunes.