Là ça commence à chauffer pour le gouvernement et les laquais de Big Pharma qui lui tournent autour ! Il faut dire que ça commence même à brûler… Pour les futurs procès qu’intenteront les familles des victimes du Covid-19, cette lettre sera très utile au tribunal.


Dans une tribune au Figaro, l’ancien directeur scientifique de l’Institut national du cancer, l’ancien président de la Haute Autorité de santé et l’ancien directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé recommandent d’appliquer le traitement élaboré par le professeur Didier Raoult dès l’apparition des premiers symptômes du coronavirus.

Une controverse passionnée s’est développée en France et dans le monde sur l’utilisation d’un traitement médical précoce du Covid-19, associant hydroxychloroquine et azithromicyne, suivant les travaux du Pr Didier Raoult.

Scientifiques et médecins s’affrontent à la fois sur la réalité de la diminution précoce de la charge virale qui préviendrait les complications les plus graves mais surtout sur l’absence de démonstration du bénéfice dans un essai « randomisé » (qui applique les règles ayant pour but d’évaluer l’efficacité d’un traitement, […]


Photo d’illustration : Professeur Didier Raoult. GERARD JULIEN/AFP

FC, Dominique Maraninchi et Jean-Luc Charousseau

Le Figaro 

5 avril 2020
Fabien Calvo est professeur émérite de pharmacologie à l’université de Paris-Diderot et l’ex-directeur scientifique de l’Institut national du cancer, Jean-Luc Harousseau est ancien professeur d’hématologie à l’université de Nantes et l’ancien président de la Haute Autorité de santé, Dominique Maraninchi est professeur émérite de cancérologie à Aix-Marseille et l’ancien directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé.