Après toute la mascarade de la déchéance de nationalité et le tintamarre médiatique causé, après des milliers de commentaires de nos politicailleux professionnels, après tout ce cirque ridicule, François Hollande, trafiquant d’armes à ses heures et mythomane professionnel, renonce à la révision constitutionnelle ! Ok, on attend les nouvelles polémiques chronophages…


Après quatre mois de controverses, le chef de l’Etat a « clos le débat constitutionnel ». Un compromis sur la définition de la déchéance de nationalité est « hors d’atteinte » a dit François Hollande. Le patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a présenté les « excuses » de la majorité aux Français.