Pris à contre-pied par la sortie fracassante de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, cet être détestable ne peut concevoir que le peuple ait raison, confirmant par là que les politiques n’ont jamais tenu compte de l’avis du peuple. Cela s’est vérifié lors du rejet retentissant du Traité de Lisbonne, un vote qui a été honteusement détourné au profit des promoteurs de la construction européenne.

Bien sûr, pour ce monstre, le peuple n’a pas toujours raison, il n’a d’ailleurs jamais raison ; par contre, Dany le frankiste, le pédophile (lire Le grand bazar ou voir cette vidéo), lui, a raison, toujours raison. Ça fait 50 ans qu’il parle et qu’il a raison, il propose même des solutions que personne ne demande !!!
L’Europe s’écroule sous nos pieds, la guerre civile gronde, mais Dany le pédocriminel a raison, Dany le violeur de mioches de 3 ans a raison… Il faut dire que le peuple a été muselé et ces voyous de la politique en profitent allègrement.

«Quand un peuple vote pour l’extrême droite, quand un peuple vote pour le nazisme, il n’a pas raison.» Invité ce matin sur France Inter, l’ex-député européen a affirmé, plus d’une semaine après le scrutin sur la sortie de l’Union européenne au Royaume-Uni, qu’«il faut arrêter de dire que le peuple a toujours raison». Alors qu’il prône une nouvelle Europe, Daniel Cohn-Bendit détaille ses propositions, parmi lesquelles la création de […]

Libération