Voici ce qu’est devenu la profession de DHR, une machine à broyer les salariés, en les exploitant puis en les jetant tel des kleenex au nom de la rentabilité à tout prix. Cela traduit la déshumanisation de la société faisant de l’homme « une marchandise comme les autres » doublé d’un individualisme promu par nos encyclopédistes des Lumières qui a servi en dernière instance le marché. Nous vous renvoyons au livre de Didier Bille, DRH – une machine à broyer : recruter, casser, jeter, aux éditions Cherche Midi.


Émission du 18 mars 2018 sur LCI avec Didier Bille.


Source : Rosa Lys