Après avoir été choqué par une ordonnance de 11 médocs pour traiter 2 pathologies (ALD) je viens de tomber sur une autre encore bien plus appétissante : 16 médocs !!! Et comme indiqué en bas à droite je n’ai pu avoir que la page 1 sur 2 ! Donc, j’en profite ici pour lancer un concours national de l’ordonnance la plus longue. Raclez les fonds de tiroirs de papy, demandez à votre entourage.

Le premier prix gagnera en exclusivité sa vaccination contre le H1N1 version 2010. Et gratos… Merci qui ? Monnaie

Vous trouverez en rouge le prix de chaque produit ainsi que le total. Sans oublier comme d’habitude, l’éternel antidépresseur et/ou anxiolytique car comme chacun le sait, on est tous en dépression et plus anxieux que jamais !…

Ci-dessous la liste des effets indésirables de la Kerlone uniquement, une page de 33 mètres serait insuffisante pour tous les citer :

KERLONE : Effets indésirables

AU PLAN CLINIQUE :
Les plus fréquemment rapportés :
. asthénie,
. refroidissement des extrémités,
. bradycardie, sévère le cas échéant,
. troubles digestifs (gastralgies, nausées, vomissements),
. impuissance,
. insomnie.
Beaucoup plus rarement :
. ralentissement de la conduction auriculoventriculaire ou intensification d’un bloc auriculoventriculaire existant,
. insuffisance cardiaque,
. chute tensionnelle,
. bronchospasme,
. hypoglycémie,
. syndrome de Raynaud,
. aggravation d’une claudication intermittente existante,
. diverses manifestations cutanées y compris éruptions psoriasiformes ou exacerbation d’un psoriasis (voir rubrique mises en garde et précautions d’emploi),
. paresthésie,
. sécheresse oculaire,
. cauchemars.
AU PLAN BIOLOGIQUE :
On a pu observer, dans de rares cas, l’apparition d’anticorps antinucléaires ne s’accompagnant qu’exceptionnellement de manifestations cliniques à type de syndrome lupique et cédant à l’arrêt du traitement.

Une autre liste plus effrayante d’effets indésirables, celle du TAREG (ici).