Cette étude publiée dans le Lancet le 28 août dernier affirme que les tests les plus utilisés en Grande Bretagne, mais également dans toute l’Europe, sont très peu sensibles ! En d’autres termes, étant donné qu’il s’agit d’un test sérologique, on va avoir l’impression que très peu de gens ont eu le covid-19 et sont aujourd’hui enfin immunisés. Ceci faussera totalement les politiques sanitaires et encore plus les charlataneries de Neil Ferguson de l’Imperial College of London, car ses modélisations mathématiques seront tout aussi erronées.


Deux tests d’anticorps commerciaux (Abbott SARS-CoV-2 IgG, Abbott Diagnostics, Abbott Park, IL, USA; et Roche Elecsys Anti-SARS-CoV-2, Roche Diagnostics, Bâle, Suisse), tous deux ciblant des anticorps dirigés contre la nucléoprotéine (anti- NP), constituent la pierre angulaire de la réponse du gouvernement britannique à la pandémie de COVID-19. Le test fabriqué par Abbott, largement utilisé en Europe et aux États-Unis, revendique une spécificité et une sensibilité supérieures à 99% à 14 jours ou plus après le début des symptômes et a été validé par Public Health England.
Nous avons reçu 2204 échantillons de sérum du personnel et des patients préalablement dépistés pour l’anti-NP sur la plate-forme Abbott dans le cadre du service de diagnostic de routine du UK National Health Service. Ces échantillons, principalement sélectionnés dans la plage de taux de liaison d’Abbott de 0,25 à 2,5, ont été ensuite testés en utilisant un antigène à double liaison ELISA (Imperial Hybrid DABA; Imperial College London, Londres, Royaume-Uni), qui détecte les anticorps totaux. au domaine de liaison au récepteur (RBD) du coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV-2). Ce test a une spécificité de 100% (IC à 95% 99 · 6–100), définie en testant 825 échantillons de sérum antérieurs à la pandémie de COVID-19, et une sensibilité de 98 · 9% (96 · 8–99 · 8) lors de l’évaluation de 276 échantillons de sérum d’individus atteints d’une infection par SRAS-CoV-2 confirmée par RT-PCR.
Parmi 511 échantillons avec des taux de liaison Abbott de 0,25 à moins de 1,4, 294 (58%) avaient des anticorps anti-RBD détectables (allant de 34% pour des taux de liaison de 0 25 à 0,05 à 94% pour des taux de liaison 1 · 25–1 · 4; annexe). Les échantillons discordants ont été classés en cinq groupes en fonction de leur rapport de liaison Imperial Hybrid DABA. Huit échantillons de sérum de chaque groupe ont été sélectionnés au hasard et analysés par un deuxième test interne, un ELISA de capture S1 G et M, pour vérifier les résultats anti-RBD. Des anticorps anti-S1 ont été détectés dans 28 (88%) des 32 échantillons qui étaient réactifs pour l’anti-RBD mais non réactifs pour l’anti-NP. Les quatre échantillons de sérum non confirmés par l’ELISA de capture S1 avaient de faibles taux de liaison dans le DABA hybride impérial, la non-réactivité S1 étant cohérente avec la sensibilité plus faible du test de capture par rapport au DABA hybride impérial. Huit échantillons de sérum sélectionnés au hasard parmi 76 réactifs uniquement dans le test Abbott n’étaient pas réactifs pour l’anticorps anti-S1.
Il y a deux explications possibles à ces résultats: soit les résultats du test Abbott constituent des réactions faussement positives; ou ces patients n’ont pas monté une réponse humorale détectable à S1, comme cela peut arriver avec une infection asymptomatique ou légère.
La décision du gouvernement britannique de faciliter l’utilisation du test d’Abbott était intempestive. L’anti-NP est insensible sur le terrain: pourquoi cette insensibilité n’a-t-elle pas été reconnue par ceux qui ont validé son utilisation au Royaume-Uni? De plus, le test d’Abbott n’indique pas avec précision la présence d’anticorps neutralisants et potentiellement protecteurs chez l’individu convalescent. Ceux qui pourraient encore daigner utiliser ce test comme seul marqueur d’une infection passée seraient avisés d’envisager des algorithmes de confirmation pour mieux informer les personnes recherchées pour l’anti-NP.
RST, MOM et CR déclarent un intérêt dans le DABA hybride impérial (dossier de brevet IRN.FID4816059). PR et MK ne déclarent aucun intérêt concurrent. Nous reconnaissons le soutien du National Institute of Health Research Biomedical Research Center de l’Imperial College Healthcare Trust et la coopération du personnel et des patients dans leur participation à cette étude de développement de services anonymisée. Ce travail a été financé en partie par une subvention du UK Research Institute Medical Research Council (MC_PC_19078) et complété par un financement ministériel interne.