Les conseillers du gouvernement britannique, dont beaucoup de médecins et de professeurs en médecine et parmi eux le stupide Neil Ferguson,, n’ont rien trouvé de mieux à faire que de proposer de terroriser les populations pour leur faire respecter les consignes officielles ! C’est tout simplement le début de la mise en place d’une dictature sanitaire et une négation pure et simple du serment d’Hippocrate !

Vous pourrez lire à la page 1 du document officiel publié en mars 2020, dès le début de l’épidémie par le SAGE, dans lequel ils incitent à augmenter « Le niveau perçu de la menace personnelle doit être augmentée parmi ceux qui sont complaisants, en utilisant des messages émotionnels » ! Nous ne sommes plus dans la médecine classique mais bien dans la propagande criminelle dont les conséquences seront dramatiques au niveau de l’inquiétude qui sera perçue par les personnes les plus fragiles (hypocondriaques…). Sans oublier les conséquences dramatiques du confinement sur l’économie mondiale.


Menace perçue :

Un nombre important de personnes ne se sentent pas encore suffisamment menacées personnellement ; il se pourrait qu’ils soient rassurés par le faible taux de mortalité dans leur groupe démographique, bien que les niveaux de l’inquiétude pourrait s’accroître.

Il a été constaté qu’une bonne compréhension du risque est positive associé à l’adoption des mesures d’éloignement social COVID-19 à Hong Kong. Le niveau perçu de la menace personnelle doit être augmentée parmi ceux qui sont complaisants, en utilisant des messages émotionnels. Pour être efficace, ce message doit également donner aux gens les moyens de se prendre en charge en précisant les actions qu’ils peuvent prendre pour réduire la menace.