Voici un courrier interne à la direction générale du CHU de Nîmes – hôpital public -, qui nous a été envoyé, et qui démontre le manque de transparence des autorités concernant la communication du nombre de décès causés par l’épidémie de Coronavirus. On sait déjà que le nombre de morts dans les Ephad ne seront pas comptabilisés, ce qui permettra de minimiser la gravité de la situation. Il apparaît donc urgent et important de créer une structure qui puisse comptabiliser le nombre réel de décès en réalisant par exemple un site Internet où les familles des victimes pourront déclarer les décès.