Ces gens sont dangereux en plus d’être incompétents ! Depuis quand des Nobel d’économies s’arrogent-ils le droit de prendre des décisions sanitaires ?! À ce moment là, des médecins pourront, demain, donner des directives à la bourse mondiale ! Bref, on est dirigés par des cinglés, des gens dangereux qui prennent des décisions très graves, sans aucune légitimité, et les médias corrompus les diffusent au plus grand nombre !

Rappelons que Bill Gates finance grassement le torchon du Monde à coup de millions d’euros ! N’est-ce pas curieux, d’autant que ce quotidien de la désinformation appartient à des milliardaires et millionnaires !


Dans une tribune publiée dans « Le Monde », les prix Nobel d’économie Esther Duflo et Abhijit Banerjee suggèrent d’anticiper la progression de l’épidémie, avec un confinement sur tout le territoire pendant la période de l’Avent.

Et si les Français passaient le mois de décembre au chaud pour protéger leurs aînés ? Esther Duflo et Abhijit Banerjee, prix Nobel d’Economie 2019, proposent dans une tribune, publiée samedi 26 septembre par Le Monde, d’anticiper une recrudescence de l’épidémie de coronavirus au moment des fêtes en décrétant un confinement du 1er au 20 décembre.

Les deux économistes commencent par faire le constat de la progression actuelle de l’épidémie avant de se projeter dans les mois à venir. « Les citoyens responsables vont bientôt faire face à des dilemmes cornéliens entre leurs différents devoirs, et il est déraisonnable de ne pas les guider dans ces choix, écrivent-ils dans cette tribune. Les rassemblements familiaux, avec leurs longs moments de convivialité autour d’une table (sans parler des cantiques et des chansons à boire), sont malheureusement propices aux contaminations. » 

« Aux États-Unis, les longs week-ends du Memorial Day fin mai et du 4 juillet, jour de l’indépendance, ont été suivis de pics de contaminations. » Esther Duflo et Abhijit Banerjee dans une tribune publiée par Le Monde

En ajoutant la baisse des températures à ces réunions familiales, les deux experts craignent une forte augmentation des contaminations en fin d’année en France. En attendant que l’accès aux tests soit plus facile pour l’ensemble de la population, ils estiment qu’il faut en passer par une mesure radicale, le reconfinement : « Décréter un confinement dans tout le territoire pour la période de l’Avent, disons du 1er au 20 décembre, en demandant aux familles de rester chez elles et de ne pas anticiper les vacances en se précipitant chez les grands-parents. »

« Prendre de l’avance sur le virus »

Les économistes estiment que le coût éducatif serait moindre, puisque « les deux dernières semaines de cours avant les vacances pourraient se faire en ligne ». Ils ajoutent que le « coût pour l’économie serait important, mais moins que d’avoir à annuler Noël ou qu’un reconfinement dans des circonstances bien pires quinze jours plus tard ». Enfin, ils n’oublient pas les cadeaux sous le sapin et suggèrent d’anticiper les achats en novembre et de garder les magasins ouverts pour les commandes en décembre.

Ils comptent enfin sur les autorités pour prévoir une grande campagne de tests à la sortie du confinement afin d’organiser les repas de fêtes en toute tranquillité. « C’est une solution qui a le mérite de prendre, pour une fois, de l’avance sur le virus, d’être claire, uniforme et transparente. Elle pourrait, de plus, être perçue comme le prix à payer pour une récompense immédiate, un effort collectif pour sauver Noël… »


Photo d’illustration : Les économistes Esther Duflo et Abhijit Banerjee proposent un confinement du 1er au 20 décembre pour éviter les contaminations en famille au moment des fêtes. (LILIBOAS / GETTY IMAGES)

avatarfranceinfo

France Télévisions
26 septembre 2020