Bien entendu que non car on est très loin des chiffres de mars 2020 et, de plus, c’est chaque année la même chose depuis 20 ans à cause de la destruction de l’hôpital public ; du coup, pourquoi en faire autant aujourd’hui et pousser le pays à la destruction ? Cette propagande a pour objet de terroriser la population afin de lui faire accepter toutes les décisions politiques futures.


Dans deux tribunes distinctes, des médecins hospitaliers ont alerté sur le spectre du « tri des patients » à la porte des réas.

Une initiative que d’autres soignants jugent contre-productive.

[…]


Photo d’illustration : Hôpital de Cambrai, le 25 mars 2021. Un soignant travaille dans l’unité de soins intensifs où sont traités des malades du Covid-19. REUTERS/Pascal Rossignol

Juliette Pousson

Le Parisien 

29 mars 2021