En France tout ce qui a été décidé par le gouvernement a aggravé la situation sanitaire pendant cette crise de covid-19. Il suffit d’être factuel et reprendre les données officielles :
Dès que Macron a décidé de confiner, le nombre de décès a explosé, que ce soit dans la population générale ou dans les Ehpad (cf. graphique ci-dessous). À la fin du déconfinement, la baisse s’accentue pour arriver à 1 mort hier 23 août dans toute la France (cf. capture écran de SPF à droite) ! Idem pour le port des masques comme le montre le second graphique ci-dessous. Le nombre de contaminations explose alors que le masque est obligatoire dans l’espace public même dehors ou a vélo  ; il est bien sûr obligatoire dans tous les espaces clos publiques depuis plus longtemps. Pourtant aucune preuve scientifique ne démontre son utilité et la chute du nombre de réanimations et des décès ne fait pas changer d’avis Olivier Véran bien au contraire (cf. dernier graphique). À l’instar de l’interdiction de l’hydroxychloroquine malgré le scandale catastrophique, et c’est peu de le dire, du LancetGate !
Nous vivons des moments de folie très inquiétants. Si le peuple ne se réveille pas, ce sera compliqué pour lui de le faire plus tard. Il est temps de demander des comptes à ces criminels, ces mythomanes pathologiques aussi incompétents que complices des magouilles de Big Pharma.