On y arrive petit à petit, les choses se clarifient puisque désormais c’est officiel, la campagne de vaccination en israël a créé un nouveau variant, une mutation résistante au vaccin lui-même comme c’est communiqué par l’armée sioniste. Bien entendu, pour se débarrasser de ce nouveau variant, ils vont imposer encore plus de restrictions, de confinements, et de mesures folles qui n’auront d’ailleurs absolument aucune efficacité sur la propagation de la maladie. On tourne en rond et la situation est de plus en plus grave car gérée par des incompétents et des apprentis sorciers.


Dans un rapport publié par le Centre d’information et de connaissances, ils ont averti que l’opération de vaccination, parallèlement à l’épidémie en israël, pourrait conduire à une mutation israélienne qui serait résistante au vaccin.

Les forces armées ont averti ce soir (samedi) que la campagne de vaccination à corona, parallèlement à l’épidémie en israël, pourrait conduire à une mutation israélienne qui serait résistante au vaccin. Le document indique que cette population sera également infectée par une « mutation problématique », c’est-à-dire une mutation qui peut résister au vaccin, et ils peuvent le propager dans la communauté.

Les responsables de la sécurité suggèrent de prendre des mesures pour réduire la morbidité au minimum et pour surveiller le développement de versions locales du virus grâce à un génie génétique approfondi. Le document se lit comme suit : « Oui. »

Le professeur Ran Blitzer, membre de l’équipe de traitement de l’épidémie du ministère de la Santé, a déclaré samedi dans une interview avec Michal Rabinovich que les souches britanniques et sud-africaines sont en israël et sont responsables de plus de 40% des infections. Lorsque nous quitterons la quarantaine, nous rencontrerons une maladie un peu différente de ce que nous savions lors de la deuxième quarantaine car le coefficient d’infection sera plus élevé. La campagne de vaccination doit être accélérée », a ajouté le professeur Blitzer.

« Nous devons nous rappeler que recevoir le vaccin, également la deuxième dose, n’est pas un facteur qui nous rend immunisés. Il n’y a pas de protection complète. Nous devons être prudents. À l’aéroport Ben Gourion, il reste encore beaucoup à faire, et cela aurait dû être fait il y a longtemps. Le devoir d’isolement doit être plus correctement appliqué », a précisé Blitzer.

Pendant ce temps, le Premier ministre Netanyahu a exigé ce soir la fermeture complète et immédiate de l’aéroport Ben Gourion afin d’empêcher de nouvelles mutations d’entrer en israël. La discussion a porté sur l’arrêt des vols à des fins touristiques au minimum. Selon le schéma – toute personne qui souhaite se rendre à l’étranger vers n’importe quelle destination devra passer par un comité des exceptions, dans tous les cas et à n’importe quelle date, même après la fin de la fermeture jusqu’à nouvel ordre. En outre, une décision devrait fermer complètement la ligne vers Dubaï, également pour les affaires, en raison de la présence de la mutation sud-africaine aux EAU. L’aéroport Ben Gourion se prépare à une fermeture partielle d’ici 24 à 48 heures…