Voici les derniers résultats qui viennent à peine de sortir du réseau Sentinelles : le taux d’incidence du Sars-CoV-2 est inférieur à 9 cas/100.000 et non de 450 ou 1000 comme l’affirme le gouvernement pour terroriser tout le monde ! Ce taux d’incidence était de 14 les 3 dernières semaines, il vient donc de baisser de manière significative.

Rappelons que le taux de Sentinelles correspond aux vrais malades symptomatiques rencontrés dans les 1200 cabinets médicaux du territoire et testés. Nous sommes donc très loin des 15.000 – et plus – faux cas positifs présentés par le gouvernement et son ministre de la santé mythomane ! Pour être plus précis, en semaine 51, « aucun » prélèvement n’a été testé positif au SARS-CoV-2 parmi les prélèvements analysés !

Pourtant certains abrutis inconscients et irresponsables parlent déjà de 3e vague, de reconfinement… à longueur de journée sur les plateaux télé ! À quoi rime ce cirque médiatique avec la complicité de professionnels de la santé complices ?

Faut-il rappeler encore que le seuil épidémique classique de la grippe est enclenché depuis 30 ans à partir de 150-200 cas/100.000 habitants. On en est très loin puisque le taux d’incidence du SARS-CoV-2 atteint difficilement 6% de ce seuil !