L’Agence Européenne des Médicaments n’est qu’une chambre d’enregistrement pour Big Pharma, elle  a validé absolument tout ce que lui a demandé l’industrie depuis le début de la crise. Alors qu’elle est incapable de nous dire si les AMM conditionnelles ont été renouvelées dans les règles de l’art et en respectant les délais légaux, elle ne rate pas une occasion pour continuer le massacre et autoriser une 3e dose pour les plus de 18 ans alors que l’on sait que la vaccination ne fonctionne pas et que ses effets secondaires sont extrêmement graves et nombreux.

Il ne reste plus qu’à l’exécutif d’obliger les gens à se faire administrer cette troisième dose autrement le pass sanitaire sera invalidé. Reste à savoir si les pigeons de la première et de la deuxième dose vont accepter de se faire piquouser une 3e fois sans rechigner, l’avenir nous le dira…



Covid-19 : une troisième dose du vaccin Pfizer pour les plus de 18 ans approuvée par le régulateur européen

L’Agence européenne des médicaments craint que la protection contre le Covid-19 ne baisse après les premières injections.

Le régulateur européen a approuvé lundi l’administration d’une troisième dose du vaccin Pfizer/BioNTech pour les plus de 18 ans, craignant que la protection contre le Covid-19 ne baisse après les premières injections.

« Des doses de rappel de Comirnaty peuvent être envisagées pour les personnes âgées de 18 ans et plus, au moins six mois après la deuxième dose », a déclaré l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans un communiqué, faisant référence au nom commercial du vaccin Pfizer.