Le donneur de leçons Philippe de Villiers ne cesse de traîner des casseroles bruyantes et nombreuses. Au delà de l’infâme et lamentable affaire d’inceste, ayant conduit son fils Laurent à déposer plainte pour viols commis sur sa personne par son autre frère Guillaume, on se trouve aujourd’hui face à ce scandale du Puy du Fou dénoncé par Mme Christine Chamard dans son livre paru aux éditions Max Milo, Puy du fou, la grande trahison.



C’est l’histoire, poignante, d’un rêve fracassé : celui des bénévoles qui ont fait du Puy du Fou le second parc à thème français et qui se trouvent dépossédés du fruit de quarante ans de dévouement et d’enthousiasme.

Pour parvenir à ce résultat, Philippe de Villiers et son fils Nicolas ont procédé par petites touches successives. Écartant sans ménagement ceux qui se mettaient en travers de leur route, provoquant le départ de centaines de Puyfolais, ils ont transféré à leur famille la gouvernance et la quasi propriété de l’ensemble du groupe Puy du Fou, contrairement à ce qu’ils continuent à affirmer dans les médias.
Au travers de témoignages nombreux et bouleversants et en s’appuyant sur des documents chiffrés incontestables, l’auteur rétablit la véritable histoire du Puy du Fou et rend hommage à ses Pionniers, figures emblématiques d’un succès qui leur doit tout.