centrale_nucléaire_du_Bugey
La centrale du Bugey, en avril 2016. [AFP]

Tiens encore un accident dans une centrale nucléaire qui nous donne encore plus confiance en cette technologie. Bien sûr, il vous faut croire la version officielle des autorités qui vous disent que rien de grave n’est arrivé, qu’il n’y absolument aucun risque de pollution radioactive ! Un peu comme le nuage magique de Tchernobyl qui s’était arrêté aux frontières hexagonales, ce qui ne l’a pas empêché de détruire des milliers de thyroïdes…


Un départ de feu s’est déclaré lundi après-midi sur la toiture d’un bâtiment de la zone nucléaire d’une unité de production de la centrale du Bugey, dans l’Ain.

Des mesures d’urgence ont été prises.

Le groupe EDF a précisé que le feu s’était déclaré à 15h26, que les pompiers étaient actuellement sur le site en soutien des équipes d’intervention de la centrale, et qu’aucune victime n’était à déplorer.

« Le plan d’urgence interne a été déclenché. Il permet de réunir les compétences nécessaires à la gestion de cet incident », a également indiqué EDF. Le compte Twitter de la centrale a par ailleurs indiqué que l’incendie était consécutif à une opération de maintenance.


Peu avant 18h, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a de son côté fait savoir que les balises situées à proximité de la centrale ne mesuraient actuellement aucune élévation de la radioactivité ambiante.

La centrale de Bugey, à 35 km à l’est de Lyon, est constituée de quatre réacteurs à eau sous pression d’une puissance de 900 mégawatts chacun.

L’unité de production touchée par l’incendie est en […]


Reuters / Pym