Stop à la religion de la peur, à l’hystérie collective imposée par la Doxa. Non au Temple de la Trouille, STOP.


Chère chancelière, Madame Merkel,

Nous, les signataires, sommes des médecins de tous les domaines de la santé, au service des gens dans des cabinets et des cliniques depuis des décennies. Au cours de cette période, nous avons été témoins de plus d’une infection saisonnière en Allemagne, la plupart d’entre elles avec des conditions bien plus graves et un nombre de décès nettement plus élevé que depuis janvier 2020 à cause des maladies infectieuses à coronavirus. Ensemble, nous soignons environ 70 000 personnes.

Les circonstances de la vague de coronavirus en Allemagne ont été perçues différemment des médias et des avertissements permanents de la politique, qui étaient en fait injustifiés, présentés au public pendant des mois. Les prédictions des virologistes-conseils individuels, qui ont annoncé des millions de cas de maladies graves et des centaines de milliers de décès en Allemagne, n’ont en aucune façon été vraies.

Dans les cabinets, pratiquement aucun patient infecté ne l’a été et si, alors avec des progressions normales, le plus souvent légères, de la grippe virale. Les hôpitaux ont été plus vides que jamais. Il n’y a pas eu de surcharge de l’unité de soins intensifs. Les médecins, les infirmiers et les infirmières étaient habiles dans le travail à court terme. Au début, nous avons trouvé que la vague du virus qui courait vers nous était menaçante et nous avons pu comprendre les mesures de protection contre l’infection. Cependant, des mois de preuves et de faits avérés ont montré que cette vague du virus n’est que légèrement plus intense qu’une grippe saisonnière ordinaire et doit être considérée comme beaucoup plus inoffensive que, par exemple, l’infection par la grippe en 2017/2018 avec 27.000 décès en Allemagne. Selon les données disponibles, le Covid-19 n’a pas menacé la population allemande au cours des derniers mois.

Ce doit être la raison du retour à une vie normale en Allemagne – une vie sans restrictions, sans peur et sans hystérie des infections.

Nous voyons de plus en plus de personnes âgées souffrant de dépression, de jeunes enfants et d’adolescents souffrant d’anxiété et de troubles du comportement graves, des personnes atteintes de maladies graves qui auraient pu être soignées par un traitement opportun. Nous constatons des perturbations dans la coopération interpersonnelle, une hystérie et une agressivité causées par la peur de l’infection, il y a de plus en plus de vigilances et de dénonciations de « victimes positives » – tout cela conduit à une tension et une division de la population sans précédent. Le développement d’autres maladies chroniques graves est prévisible. Ces maladies, avec leurs conséquences graves, devraient dépasser de loin les éventuels dommages causés par le Covid-19 en Allemagne.

Les signataires appellent donc les responsables de la santé et de la politique à assumer leurs responsabilités envers la population de notre pays et à éviter immédiatement cette évolution menaçante. Nous exigeons une révision immédiate des données disponibles par un groupe d’experts indépendants issus de tous les groupes spécialisés concernés et une mise en œuvre rapide des conséquences qui en résulteront pour la population de notre pays. Nous demandons que les mesures anti-infectieuses inefficaces et peut-être même nuisibles soient immédiatement arrêtées et que les tests de masse soient significatifs (par exemple, actuellement, 1,1 million de tests / semaine, dont 99,3 % négatifs, coûtent par semaine : 82,5 millions d’euros) qui doivent être vérifiés par un groupe d’experts indépendants.

Nous demandons d’intensifier la protection des patients à risque et seulement contre eux, où chaque infection virale peut prendre un cours dramatique – la population saine et immuno-compétente n’a pas besoin de protection au-delà des mesures générales d’hygiène et de santé connues et éprouvées depuis des générations. Les enfants et les adolescents en particulier ont besoin de contacts avec des virus pour « renforcer » votre système immunitaire. Les coronavirus ont toujours existé et continueront d’exister. L’immunité naturelle est l’arme contre eux. D’autre part, le couvre-bouche exigé par les politiciens n’a pas de fondement scientifique solide

Nous appelons les politiciens et les représentants des professions médicales à s’abstenir d’utiliser quotidiennement des machines destinées à alerter le public et à susciter la peur dans la presse et les talk-shows – cela crée une peur profonde et non fondée au sein de la population.

Le Bundestag a un avantage. § 5 IfSG a identifié une « situation épidémique d’envergure nationale ». Il est évident que les conditions pour cela ne sont plus remplies. Nous appelons donc les membres du Bundestag à lever immédiatement cette déclaration et à transférer ainsi la décision et la responsabilité de cette situation là où elles doivent être prises : dans les mains du Parlement démocratiquement légitime.

S’il existe une presse libre indépendante en Allemagne, nous l’invitons à faire des recherches dans toutes les directions et à permettre également aux voix critiques de s’exprimer. La formation de l’opinion ne peut avoir lieu que si toutes les voix sont entendues sans valeur et si les faits et les chiffres sont neutres.

Grâce aux contacts quotidiens avec les personnes qui nous sont confiées et aux nombreuses conversations, nous savons, en tant que médecins travaillant à la base de la population, que la conscience de l’hygiène des gens a tellement progressé grâce à l’expérience de cette vague de virus que des mesures d’hygiène normales sans coercition seront suffisantes à l’avenir.

Traduction de Global Research.ca par Aube Digitale

Aube digitale 

9 novembre 2020